Skip to content

La seule question à te poser pour savoir s’il faut arrêter (ou transformer) une relation

Aujourd’hui, j’ai passé la journée avec mon amie Séverine.
Nous avons beaucoup échangé et discuté sur ce que nous avons appris de 2019, ce que nous aimerions faire différemment cette année.
Et l’une des choses que j’aimerais faire différemment cette année, c’est d’arrêter des relations / collaborations plus tôt : dès que je sens qu’elles ne sont plus justes.

Mon schéma, notamment pour certaines relations professionnelles, a été le suivant :

  • J’ai senti, avec énormément de clarté que c’était fini. Soit la collaboration seule, soit même l’interaction avec la personne.
  • J’ai laissé mon mental négocier avec moi : mais noooon, regarde les points positifs, tout ce que ça a apporté, et qui sait ce que ça apportera dans le futur ? Ne soit pas aussi intransigeante, regarde plutôt où est ta responsabilité dans ce ressenti…
  • Des situations inconfortables se sont répétées… et répétées… et répétées. Jusqu’à ce qu’en fait, ce soit inévitable. Il fallait que ça cesse.

Et là, un mois, parfois deux mois, parfois six mois plus tard, enfin je m’en remettais à l’évidence : c’était terminé.
Alors que j’avais l’intuition claire dès le début.

Il y a quelques temps, j’ai vu un film avec Reese Witherspoon.
Dans le film, elle sortait avec un homme plus jeune. Ils devaient se retrouver tous les deux à un dîner qui comptait beaucoup pour Reese et… il n’est pas venu. Il avait une excellente raison.

Et pourtant, Reese lui a dit au final : « je ne tolère pas d’avoir été traitée comme ça. C’est terminé. »
Il a demandé, tout penaud : « mais pourquoi ? Laisse moi rattraper cela. »
Et Reese a répondu : « non, je ne me suis pas sentie comme j’ai envie de me sentir dans une relation. »

Boom.

Reese m’a rappelé une question qui a pourtant été mon filtre pendant longtemps :
Est-ce que je me sens comme j’ai envie de me sentir ?

Pas besoin de tergiverser, calculer, et négocier avec soi.
La réponse est un simple oui, ou un simple non.
Si c’est oui, très bien.
Si c’est non, quelque chose doit changer.

Soit la relation doit se transformer et un nouveau cadre doit être posé.
Soit elle s’arrête.

L’une des choses que j’amène avec moi en 2020, c’est l’apprentissage que je sais très tôt quand une relation ou une collaboration est terminée. Je le sais avec beaucoup de clarté.
Ainsi la décision que je prends est que j’agis dès que je sais.
Cela ne sert à rien de tourner autour du pot des mois.

Et agir ne signifie pas forcément tout arrêter.
Mais cela signifie au minimum que des choses doivent changer. Et ce sont des conversations que je choisis d’avoir avec honnêteté maintenant.

Est-ce que tu te sens comme tu as envie de te sentir…
Dans ta relation amoureuse ?
Dans ton boulot ?
Dans ta sexualité ?
Dans ta maison ?

Si tu ne te sens pas comme tu as envie te sentir, alors quelque chose doit changer.

Qu’est-ce que ça t’inspire ?

Lyvia

PS : est-ce que tu te sens comme tu as envie de te sentir dans ton rapport à l’argent ? Voudrais-tu avoir une meilleure relation avec lui ? Plus légère, plus fluide ? Mon challenge abondance est parfait si tu veux décider qu’à partir de maintenant, les choses changent ! – il coûte seulement 47 euros et te permettra d’implémenter de nouvelles habitudes qui peuvent tout transformer – clique ici pour t’inscrire :  http://lyviacairo.com/challengeabondance

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top