Skip to content

cette semaine j’ai…

Cette semaine j’ai pris le temps…
J’ai pris le temps de me reposer et de me remettre du décalage horaire ;
J’ai pris le temps d’être avec mon chéri, et avec ma famille, de nous créer des souvenirs ;
J’ai pris le temps d’écrire dans mon carnet, de voir la clarté ;
J’ai pris le temps de parler à mes coachs, de me réaligner.

Et aussi cette semaine…
Je me suis sentie coupable.

Coupable de ne pas faire assez,
Coupable de ne pas écrire tous les jours, de ne pas publier ;
Coupable de ne pas avoir créé le contenu prévu pour mes clients (même si j’en ai fait… du pas prévu !) ;
Coupable de ne pas avoir encore sorti l’offre qui m’est descendue (deux fois !) ;
Coupable d’avoir fait du sport moins intensément ;
Coupable de ne pas avoir pris assez de temps pour ma formation et mon plaisir sexuel (oui oui, aberrant non ?)

Je me suis sentie coupable et je sais que je ne suis pas la seule à me sentir comme ça.

Chez nous, femmes, et chez quelques hommes aussi, la culpabilité de simplement être et exister peut être forte. Lâcher quelques temps les ‘je dois’ et les ‘il faut’, les ‘responsabilités’.

Ce matin entre deux sommeils je me suis réveillée dépassée de tout ce qu’il y avait à faire. Et puis je me suis cajolée : 

Indulgence envers moi-même. J’ai droit à l’espace, j’ai droit à me faire du bien.

Gratitude envers moi-même. C’est cet espace là qui me permettra de créer plus encore demain.

Confiance envers moi-même. Je fais exactement ce qui est nécessaire en cet instant précis. Et quand ce sera nécessaire, je reprendrai le rythme et la routine. 

Indulgence envers nous-mêmes.

Parfois, c’est important qu’on se foute la paix un peu. Quand c’est aligné. Qu’on ne soit pas 100% au taquet mais qu’on fasse justement ce qui est requis de nous sur le moment.

L’espace et le vide ont leur importance. Le moment du vide est un moment précieux, irremplaçable, qui sert d’appel d’air pour la suite. 

La pression, c’est nous qui la mettons. Or c’est important de se rappeler : on décide de tout. Nous décidons de quel genre de vie nous désirons, nous décidons de ce que nous voulons faire pour y accéder. C’est notre vie, après tout.

Et je sais qu’après m’être un peu foutue la paix, je peux me remettre au boulot, au taquet 💪🏽

Amour et indulgence sur vous,

Lyvia 

Ps : nous n’avons pas encore mis notre site à jour mais je vous rappelle que même si j’ai l’intention d’écrire tous les jours, les e-mails n’arriveront pas forcément à 7h le matin mais à peu près quand ils auront été écrits.

PPS : si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à prendre quelques minutes pour remplir notre questionnaire sur la sexualité. Il s’agit pour nous de récolter des histoires (anonymes) afin de mieux comprendre ce qui nous relie dans le thème de la sexualité, afin ensuite de créer une série de court-métrages (hâte !). Voici le lien : https://lyv.typeform.com/to/WwNX2g

Beijos !

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top