Skip to content

4 façons d’utiliser la masturbation comme portail énergétique

L’une d’entre vous m’a posé la question : comment se connecter à la spiritualité via la masturbation. 

Je parle souvent du lien entre les deux, et c’est à la portée de chacun d’entre nous de se connecter au Divin en se donnant du plaisir 🙂 

C’est simple : la plupart d’entre nous nous masturbons de façon mécanique, pour aller jusqu’à l’orgasme. 

Parfois, en regardant de la pornographie, et l’objectif c’est : vite vite, j’y vais !

Or, ce serait comme se nourrir de MacDonalds. Ça se mange rapidement, c’est gratifiant, mais tu ne te sens pas nourri et une heure plus tard, tu as encore faim ! Alors qu’un bon plat, bien nourrissant peut te satisfaire plusieurs heures, voire peut être une expérience transformante si tu vas dans un restaurant étoilé.


Eh bien c’est pareil pour se donner du plaisir. 

Tu peux le faire comme un « quick fix », une réparation rapide et on n’en parle plus.
Ou tu peux aller plus profond et en faire une expérience de reconnexion à toi, au Divin, aux messages de ton Intuition.

La première chose à faire : ralentir.

Ralentir pour être en intimité avec son corps. Je me rappelle les temps où, honnêtement, j’avais du mal à le regarder, ou à le toucher trop longtemps. Des pensées, un peu de honte, de culpabilité venaient (« pourquoi je fais ça ? Ça sert à rien »), et ça a été une pratique de me le réapproprier et d’en prendre soin.

La lenteur. Le fait de prendre le temps d’activer son corps, de le caresser, pour le réveiller et se connecter à lui est la première étape pour transformer l’expérience du MacDo au Gourmet. 

La seconde chose importante : respirer.

Encore une fois, l’envie d’aller vite, de faire vite, peut grandement alterner notre respiration. On a le souffle court, on ne remplit pas les poumons et ainsi le corps n’est pas bien oxygéné. Inspire par le nez, expire par la bouche, et sens l’énergie circuler. La respiration a de nombreux bienfaits : elle nous ancre dans le présent, elle oxygène notre corps, elle amplifie les sensations, elle nous pousse à ralentir et à être dans le moment. 

La troisième chose : le son.

Ne pas hésiter à faire du bruit, à gémir, ou même crier. Le son émet des vibrations qui fait circuler de l’énergie dans tout le corps. Quand tu te masturbes en silence, tes cordes vocales ne vibrent pas, ta bouche peut être fermée, l’énergie ne circule pas. Faire un peu de bruit peut faire une grande différence.

La quatrième chose : le mouvement

N’hésite pas à bouger, bouger le pelvis, les hanches, les cuisses si tu en as envie ou besoin. Vraiment t’engager dans le mouvement. Encore une fois, le mouvement fait circuler l’énergie, et nous permet de ne pas être immobile.

Le tout, finalement, est d’être présent à soi et de prendre le temps. Un peu comme lorsqu’on fait une méditation ou un cours de yoga. Il s’agit d’être ancré dans le présent et être attentif aux messages de notre corps.


Ne serait-ce que prendre le temps est un exercice puissant en soi, car cela nous met en intimité avec nous-mêmes. On ne peut pas juste faire les choses en passant, comme une pulsion. Il s’agit vraiment de se connecter avec soi, et alors, on ne peut plus se cacher à notre vérité. 

C’est en pratiquant ainsi qu’on apprend à se masturber sans porno, sans vibro (qui sont très rapides et peuvent empêcher cette lenteur, mais si c’est ce dont vous avez envie dans le moment, allez-y !).

Et je vous recommande d’observer avec curiosité vos pensées pendant cette pratique. Qu’est-ce qui émerge ? Qu’est-ce que vous vous dites ? Avez-vous des intuitions ? Des visions ?

J’ai eu énormément de résistance à me donner du plaisir avec lenteur par le passé.
Aujourd’hui je n’imagine pas le faire autrement.

Ma recommandation : une à trois fois par semaine, bloquez une heure où vous posez l’intention de vous donner du plaisir avec lenteur. Créez un espace qui vous fait du bien, mettez des bougies, de la bonne musique. Prenez le temps. Si vous sentez que vous approchez de l’orgasme trop rapidement, ralentissez, faites pause et recommencez. Et au moment de l’orgasme, faites de longues respirations et posez l’intention de recevoir profondément. 

Et vous viendrez me dire ensuite ce que cela a changé pour vous 🙂

Quel est votre rapport à la masturbation ? Est-ce que cela fait partie de votre vie aujourd’hui, ou y a t’il encore une certaine résistance ?

Il est de notre droit le plus divin de se donner du plaisir à nous.

C’est ainsi que nous devenons indépendants sexuellement et que nous pouvons entrer en relation avec l’autre encore plus sainement <3

As-tu vu ? Ma nouvelle offre est maintenant sortie <3 

Son intention : te permettre d’aller encore plus profond dans ton développement personnel et spirituel.

Tu as peut-être passé du temps à travailler sur toi, dépasser tes peurs, croyances et blocages pour créer la vie dont tu as profondément envie. 

Et pourtant, tu sens qu’il y a encore des choses à creuser, et à regarder. Et en effet, il y a tout un pan du développement spirituel qui peut t’aider.

Et pendant six semaines, en direct, je vais t’y accompagner. 

Découvre quels nouveaux leviers sont à ta portée en lisant la page, et si tu te sens appelé-e, rejoins-nous : http://lyviacairo.com/envie 

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top