Skip to content

Quand on se retrouvera…

Quand on se retrouvera…

Quand on se retrouvera, je te verrai ouvrir la porte et me regarder droit dans les yeux.

Ton regard franc, ton sourire… 

De ton côté, pas d’effusion. Tu l’as vécue en paix, cette séparation.
De mon côté, une seule envie… me plonger dans tes bras, te serrer fort, t’embrasser le visage…

Envie que ma peau pénètre la tienne, qu’on s’emmêle…
J’aurai envie de ça, et pourtant j’avancerai avec douceur, je poserai ma tête sur ta poitrine, et je te laissera me caresser le dos. Inspire, expire. Tout va bien maintenant.

Quand on se retrouvera…

J’aurai un peu perdu mes marques, un peu timide, un poil fragile…

Alors je te proposerai un massage, pour te toucher longtemps et me reconnecter à qui tu es, à ton essence, à ta puissance…

Tu me demanderas si ça va, et je te dirai que oui, que j’ai juste besoin d’un peu de temps, qu’on se réapprivoise doucement.

Alors tu me le donneras, ce temps.

Tu me caresseras les cheveux, tranquillement, tu m’embrasseras les tempes, délicatement, tu m’effleureras les bras, et tu feras trembler mes cuisses. Tu prendras tout le temps qu’il faut pour que l’énergie monte doucement en moi, que je me sente en sécurité, confiante, ouverte…avec toi. 

Tu n’es jamais pressé, c’est ce que j’aime chez toi.

Quand on se retrouvera, tu n’attendras pas que tout démarre au quart de tour. Non, tu me diras à l’oreille : « c’est bien, on se retrouve ». Tu me chuchoteras en me caressant la poitrine : « ça te fait du bien ? » Et quand je dirai oui, tu remplaceras tes doigts par ta langue, comme si de rien n’était…

Quand on se retrouvera, ce sera comme un long pont entre la dernière fois, et celle-là. On se reconnaîtra, on se redécouvrira, et on se préparera à se mélanger de nouveau. 

Quand on se retrouvera, mon coeur battra vite après toutes ces caresses, réveillé après tant de temps sans ta chaleur contre moi. Ta respiration s’accéléra en voyant dans mes yeux l’ivresse. Tu auras la main sur mon sexe, et ma bouche cherchera le tien. Et en une seconde, nous basculerons dans le moment où à par nous deux, il n’y a plus rien.

Nos voix, nos sons, nos respirations, nos désirs non assouvis pendant tout ce temps, nos têtes basculant en arrière, nos doigts plantés dans les draps, nos visages enfouis dans les oreillers pour que les voisins ne nous entendent pas. 

Quand on se retrouvera, ce sera beau, ce sera doux, ce sera lent, ce sera puissant, ce sera rapide, ce sera violent. 

Quand on se retrouvera, le monde pourra s’arrêter, avec cette fois nous au centre et plus rien pour nous séparer.

Ah… quand on se retrouvera…

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top