Skip to content

Fais-le pour TOI d’abord !

Ça fait deux jours que je ne fais ‘rien’.

Quand je dis rien c’est que… Je n’ai pas écrit de message, pas publié, pas écrit la page de vente pour la nouvelle offre que je voulais lancer, pas fait tout ce que j’avais envie.

Et cela me réveille plusieurs choses : 

  • Ce sont des choses qui me font plaisir et du bien, et quand je ne publie pas quotidiennement c’est vraiment comme si je ne me lavais pas les dents pendants 2 jours. C’est très désagréable.
  • Ensuite, je comprends que c’est bien de se reposer tout ça (c’est bon, j’ai compris), mais le plus important pour moi n’est pas le repos, c’est la déconnexion. Donc ça j’ai identifié. Du coup je me suis déconnectée, pas de souci.

Mais… je n’ai rien créé. Et ça m’a fait me sentir étrange.

En moi le conflit : le désir de créer quelque chose, pas pour les autres, mais pour moi, parce que ça me fait du bien. Et en même temps, une certaine flemme, aucune idée qui me semble ‘assez’ bien. Qui vale le coup que j’écrive et que je partage mon truc au monde.

En gros, c’est vrai en moi qu’écrire et publier est important et j’ai l’espace et l’envie, mais je ne le fais pas parce que… je n’ai rien d’édifiant à dire ? Je n’ai pas THE message ? Je ne sais pas si c’est ‘exactement’ ce que je dois dire ?

J’ai beaucoup échangé avec des amies ces derniers jours, et le message que je n’arrête pas de clamer, surtout dans ces temps où les repères sont un peu brouillés c’est : SUIS TA JOIE ! Fais ce qui t’éclate ! Fais ce qui est TOI ! Et le reste suivra.

Le PLUS important est de se reconnecter à qui tu es, à ce qui fait ton essence. Et peut-être que c’est prendre un peu de soleil sur ton balcon, boire un café (je t’envie, j’ai une intolérance à la caféine alors que j’adore le goût), écrire un peu, danser un peu, glander dans ton lit, et peut-être que toi (comme moi), c’est aussi produire, créer, sortir des choses, te sentir VIVRE comme ça.
Peu importe qui tu es, il s’agit de te reconnecter… à TOI ! A toi et ta joie et ce qui te fais te sentir bien, accompli-e, en phase avec qui tu es.

Je discutais avec mon amie Jess, à qui j’ai dit la même chose : MAIS AMUSE-TOI ! Fais ce qui te fait te sentir bien, et si c’est prendre un bain, manger un truc bon, très bien. Et si c’est bosser un peu, très bien aussi. Le tout, le plus important, c’est de se rebrancher à la prise de l’énergie de la vie.

Et… j’écris ensuite à Jess que j’ai un TAS d’énergie mais que je me sens super chelou car je n’ai rien publié ni rien vendu depuis deux jours (deux actions qui sont très ‘moi’, et qui me font me sentir toute chelou quand je ne les fais pas) et je lui dis que j’ai envie d’écrire mais que je ne sais pas quoi écrire. 

Et elle me dit… qu’as-tu besoin d’entendre ? (Ahhh bonne question Jess !) : 
« Que c’est ok de ne pas toujours avoir des trucs intéressants à dire du moment que j’écris pour moi. Se reconnecter à l’art pur, sans se soucier de l’impact, fais le POUR TOI d’abord ! »

Car c’est ça le truc, une chose que je ressens depuis que j’ai pris la décision ferme d’écrire tous les jours de nouveau, les jours où je ne le fais pas ce n’est pas parce que je n’ai pas envie ou que je suis fatiguée. C’est parce que je me demande…. Mais est-ce que ce sera intéressant ? Est-ce que ça va vraiment aider les gens ? Est-ce que c’est LE truc que je dois dire là ?

Mais en fait, on s’en fout. Car je le fais pour MOI d’abord.

C’est le même conseil que je donne à toute personne qui crée : fais-le pour TOI d’abord. Pour ta joie, pour TON plaisir, parce que ça te fait KIFFER TOI ! 
Et parfois ça va toucher les gens, et parfois pas. Et parfois ce sera la meilleure production de la terre, et parfois pas.
Et parfois tu seras hyper hyper fier de ce que tu auras créé, et parfois pas.

Mais le plus important, c’est que tu auras fait ce qui te fait du bien A TOI ! Indépendamment du regard que les personnes peuvent porter dessus.

On ne peut pas attendre d’être validé, ou encouragé pour produire ou créer.
Car…. ça vient APRÈS avoir produit et créé.

Ce n’est que quand on a sorti le texte, ou fait la vidéo, ou fait la danse, ou peint la toile ou fait le discours que l’on sait… si ça a de l’impact ou pas. A l’avance, on ne sait pas.

Nous sommes les pires personnes pour juger notre art. Les pires.

Alors chouchou, fais ce qui te fait envie, comme tu en as envie. Si comme moi ça te fait du bien que ce soit publié et que ça aille dans le monde, fais-le.

Mais peu importe ce que tu fais : fais-le POUR TOI d’abord.

Car tu auras réussi la chose fondamentale : TE FAIRE DU BIEN. 
Et tu auras la sensation comme moi j’ai à chaque fois que je crée quelque chose de nouveau, aussi long ou court que je sois, que je me suis respectée. J’ai respecté l’artiste en moi, l’enfant en moi, qui veut juste faire ses trucs, jouer, sans se retenir !

De gros bisous, sur les deux joues !

Et je t’ai parlé de mon amie Jess, je serai en live avec Jess mardi, pour te parler de son dada : le Human Design, et comment cela peut t’aider dans le couple et dans ta sexualité. Si tu ne sais pas ce que c’est le Human Design, je t’invite à télécharger son ebook gratuit ici : http://bit.ly/hdjessebook
C’est un système qui mêle astrologie, psychologie et énergie, pour apprendre à mieux nous connaitre, mieux communiquer et mieux fonctionner ensemble.

Je t’embrasse (encore) sur les deux joues et rappelle-toi : FAIS-LE POUR TOI D’ABORD !!!
Parce que ça te fait du bien, parce que ça te fait plaisir, parce que c’est TOI !

Merci d’être là  <3

Ahhh ça fait du bien d’avoir écrit ça !

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top