Skip to content

T’es-tu déjà goûtée ?

Lyvia Cairo Photoshoot Anouk_116

Je reviens d’un appel avec Mama Gena. Si tu ne la connais pas, c’est un peu la prêtresse du plaisir. Je te recommande son livre ‘Pussy : a réclamation’ qui a pour intention de permettre aux femmes de se réapproprier le mot Pussy, à savoir ‘Chatte’ en anglais.

Une grande part du message de Mama Gena est que le clitoris comprend plus de 9000 terminaisons nerveuses, et dans ces terminaisons nerveuses accessibles au toucher, se trouve notre plus grand pouvoir. Notre pouvoir à prendre plaisir, notre pouvoir à vraiment s’amuser, notre pouvoir à obtenir ce qu’on désire. Mama Gena c’est un peu l’incarnation de cette sexytude, sa façon même de parler et de se mouvoir transfère l’énergie d’une femme bien dans sa peau, heureuse d’être en vie, heureuse d’être là, et qui compte bien en profiter au maximum. 

Dans cet appel, une des femmes a partagé son rituel pour honorer sa chatte. A la fin du rituel, il s’agit d’insérer un doigt doucement dans le vagin, de le porter à ses narines pour sentir l’odeur des sucs vaginaux, et puis de goûter le goût de sa chatte, et exprimer à haute voix le mot qui lui vient. Délicieux 🙂

Ce n’était pas la première fois que j’entendais parler du rituel de goûter à sa propre chatte 🙂

 La première fois ceci dit, j’ai fait un petit stop. Comme toi tu as pu le faire : excuse-moi pardon ? Elle goûte… avec sa bouche ? Oui oui. (Ou si tu as l’habitude, hello sister !).

Eh puis je me suis dit : vu le nombre de personnes qui a mis sa bouche par là de façon tout à fait volontaire et enjouée, pourquoi moi aussi, ne pourrais-je pas me goûter ?

J’avais déjà l’habitude d’embrasser mes partenaires à pleine bouche après un cuni, ça me semblait sexy et un peu rebelle, mais je n’avais jamais pensé au fait qu’il s’agissait d’un acte d’honneur et d’amour de mon corps. 

Mais penses-y une minute : cet endroit de toi a peut-être déjà été goûté et apprécié tant de fois… par quelqu’un d’autre que toi, cet endroit de toi a déjà reçu de l’amour et de l’attention… par quelqu’un d’autre que toi. Alors pourquoi… pas toi ?

Qu’est-ce qui fait que nous goûter nous-mêmes est tabou ? Au point de n’y avoir même pas forcément pensé ? Peut-être parce que nos corps sont souvent vus comme des objets de désir pour… d’autres ? J’ai mes théories, mais je te laisse méditer.

Tout à l’heure dans la douche j’ai fait un petit rituel de connexion avec ma chatte (je pose la main dessus, je lui demande comment elle va, je lui dis des mots d’amour), et après avec sa permission, j’ai légèrement inséré un doigt, puis j’ai senti son odeur, et j’ai goûté. Une odeur et un goût agréables qui tout de suite m’ont fait me sentir aimée. 

Je ne l’avais fait que quelques fois auparavant, mais je choisis désormais de le faire quotidiennement.

Qui peut mieux m’aimer que moi-même ?
Qui peut mieux me connaître que moi-même ?
Qui peut mieux m’apprécier que moi-même ?

Erykah Badu a récemment créé un parfum à l’odeur de sa chatte. 
Gwyneth Paltrow aussi 🙂

 Donc clairement, il y a un mouvement. 

Il est temps que l’on réclame cette partie de nous comme nous appartenant, et non pas comme un buffet ouvert… à d’autres.

Il y a quelques semaines, j’ai été chez la gynécologue (sans transition, pardon), et elle m’a diagnostiqué une petite infection vaginale. Elle m’a dit : je le sens à l’odeur.

Et là je me suis dit : je suis avec ma chatte 24 heures sur 24. C’est l’une des parties les plus précieuses de moi. Comment ne puis-je pas remarquer que son odeur a changé et que peut-être, elle n’est pas en bonne santé ? 

Alors sentir et goûter fera désormais partie de mon rituel d’honorer ma chatte, car elle mérite d’être appréciée pour la source de pouvoir qu’elle est 🙂

Si tu as déjà goûté à ta chatte et que tu le fais régulièrement, que tu lui donnes du temps et de l’attention régulièrement, power to you sister !

Si au contraire, cette idée te met mal à l’aise, c’est tout à fait normal. 
On est loin de nous avoir expliqué ça comme une possibilité. 
Mais en toute logique, si d’autres ont goûté, tu peux aussi.

C’est ton exercice pour aujourd’hui : prendre un miroir et regarder ta vulve (si tu ne l’as jamais fait), lui faire une caresse et si elle est consentante, insérer un doigt, sentir son odeur et la goûter en lui disant des mots d’amour et à quel point elle est délicieuse.

You’re welcome ❤️

Psst…
Envie de rajouter un peu de sexytude dans tes journées ? Tu peux désormais commander mon livre ‘Je ne sais pas être une femme’ en version dédicacée, pour un temps limité. Que tu sois en France, dans les Dom ou à l’étranger, passe ta commande ici et je le signerai de ma douce main : https://bit.ly/elladedicace

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top