Skip to content

Je ne suis pas là pour t’aider

Écoute cet article en version audio

Je ne suis pas là pour t’aider, 

(tu n’as pas besoin d’aide…)

Je suis là pour observer.

Je ne suis pas là pout te dire la réponse, 

Je suis là pour écouter et voir quand il y a des noeuds dans ta vérité. 


Mon oeil observe et je sens quand quelque chose ne tourne pas rond. 

Je ne suis pas là pour réparer, 

Qui suis-je pour juger ?

Mais si tu veux voir un peu plus ta vérité, à la bonne porte, tu as sonné.

Je vois instantanément quand on me ment, car je sens exactement quand on se ment.

Oui, même quand il s’agit de moi, il me sonne particulièrement fort aux oreilles ce mensonge-là.

Je n’ai pas de plan, pas de destination, aucune promesse pour toi. 

Juste, pourquoi pas, un présent plus doux et plus brillant.

Des noeuds, c’est tout ce que je vois. 

Des noeuds en toi, des noeuds en moi. 

Je démêle mes noeuds, telle une tisseuse bien affairée, 

Mais toi, est-ce que tu le fais ?

Je ne peux pas t’aider, mes mains sont occupées

Mais je peux faire, et te montrer. 

Je ne désire rien, je ne veux rien, je suis en paix.

J’au une foi profonde dans le Divin, qui m’apporte ce qu’Il doit. 

Qui suis-je pour juger ça ?

Qui suis-je pour juger ce moment ? Ce haut comme un haut et ce bas comme un bas.

Et si on changeait d’angle, de découpe, et que tout était en fait sur le même plan ?

C’est ce que c’est. 

Tout ce que nous avons à faire, c’est laisser les choses passer, nous traverser, sans bloquer.

Le bonheur, l’argent, le plaisir, les mots, la tristesse, la perte, la jouissance, la vérité, le mensonge, la colère, les regards, les plaintes. 

Tout nous traverse, tout nous transcende.

Rien n’est bon ou mauvais, 

Tout, simplement, EST.

Je suis plus détendue quand je n’essaie pas et que j’ai simplement la foi.

La foi que si je laisse traverser, ça ira. La foi qu’une énergie viendra, et m’emmènera là-bas. 

Je suis plus détendue quand je ne force pas. Toutes les fois où j’ai forcé, ça m’a fatigué, j’ai perdu du temps et ça n’a rien donné ; 

Toutes les fois où j’ai laissé la vie suivre son cours, me traverser et m’emporter, toutes les fois où j’ai arrêté de la juger et de vouloir la contrôler, toutes les fois où j’ai accepté avec paix et humilité, j’ai été posée exactement où je devais.

Je pratique depuis des années, tu sais. C’est la chose principale de mon quotidien.

Relâcher, avoir la foi, faire confiance. Être (moi) suffit. Être suffit. 

Tu veux faire, mais qui dit que ton « faire » est parfait. 

Peut-être que c’est ton « Être » qui l’est, et qu’il est temps de sortir d’en travers du chemin.

Respire, c’est ok, tout va bien se passer. 

De quoi as-tu peur ?

Dans quels cas vivre fait peur au point que tu te retiens ?

C’est intéressant, ça, tiens, à quel point tu n’es pas toi. 

Je te vois, je t’ai percé à jour, ça y’est. 

Haha, le plus drôle, c’est à quel point tu crois que tu fais tout bien pour être toi, mais ha, ça ne fonctionne pas du tout comme ça.

Arrête, stop. Regarde-moi. 

Dépose ton sac, tes chaussures, voilà… et assieds-toi.

Quelle est cette vie que tu vis là ?

Tu ne vas pas me la faire à moi.

Tu ne vas pas me faire croire que c’est ce que tu sens être prévu pour toi. 

Je ne juge pas, je t’ai dit, je n’ai pas ce pouvoir là. 

Mais je t’observe et je te regarde, et je n’y crois pas.

A la mascarade.

Tu croyais vraiment que je ne verrais pas ?

Tu peux leurrer tous les autres, mais pas moi. 

Ah, j’ai dit que ce j’avais à dire. 

Maintenant, c’est toi qui vois. 

Ce sera quoi ?

Continuer de mentir et faire semblant ?

Ou arrêter et commencer à vivre maintenant ?

J’en ai trop dit, c’est à toi de voir, ce que tu veux pour ta vie.

Moi je suis posée là, 

Je regarde et j’observe.

Parfois la vie m’emmène et j’y vais.
Parfois la vie me traverse et je la laisse faire.

Elle sait mieux que moi.

Toi tu sais, tu n’as pas grand chose à faire. 

La vie t’a déjà montré avec une grande flèche la direction pour toi.
Le chemin. 


T’y vas, t’y vas pas, c’est toi qui vois.

Perso, j’y vais à chaque fois, c’est moins fatiguant et plus fun comme ça 🙂

Je t’aime. 

C’est ok si c’est dur, 

On passe tous par là, 

Lyvia

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top