L’histoire de mon nouveau tatouage

Retranscription de ma story Instagram du 24 mai 😉

Avant hier donc, je me faisais tatouer plusieurs heures, et avec May, tatoueuse extraordinaire, nous avons eu une conversation sur la différence de perception du tatouage sur les femmes et sur les hommes. Ainsi que la réalité différente d’une tatoueuse femme et d’un tatoueur homme (les femmes tatoueuses sont encore très rares).

J’ai eu envie de faire un petit sondage pour sentir votre perception du tatouage en fonction du genre. 

Et voici les résultats – vous êtes à 99% des femmes à avoir répondu 

  • votre perception du tatouage sur les femmes : 

Rebelle, badass, libérée, assumée, sait ce qu’elle veut, ne change pas d’avis (ça j’ai adoré, car c’est clairement un engagement), magnifique, canon, wahooo (réponse la plus courante) – en somme une certaine admiration (Woop woop !)

  • votre perception du tatouage sur les hommes :

Sexy!!! (+ de 50% des réponses !), on veut en voir plus – et quelques bofs/indifférent/banal 

En tout cas Hmmmm sexy pour résumer !

Une seule personne a trouvé vulgaire sur les femmes + les hommes sauf si c’est discret, ce qui est ok, on n’a pas tous les mêmes goûts 🙂

Ce que les résultats nous disent et mon interprétation.

Rappel : la quasi totalité des réponses viennent de femmes

Ma sensation est que pour les femmes, le tatouage est un GRAND pas de libération de soi et de reappropriation de son corps. Ce n’est pas un acte anodin. Surtout pas quand ils commencent à être visibles et à se multiplier car il y’a un certain stigma associé dans la société (vulgaire, femme facile, etc.) – on pourra parler de ça une autre fois 😉

Du coup ce n’est pas étonnant que des femmes soient impressionnées par des femmes tatouées. 

(Il faudrait + d’hommes dans le sondage pour avoir un avis complet).

Ma perception du tatouage pour les hommes est assez différente. Il y’a une motivation du beau, vouloir être + attirant, + sexy, on sait que ça plait. On ressent moins ce côté rebelle (car c’est + accepté chez les hommes). Mais il y’a carrément une affirmation de virilité. 

Dans les deux cas, on associe le tatouage à une certaine sexualisation.

  • Homme tatoué : sexy, viril
  • Femme tatouée : ça peut aller de ‘assumée, sûre d’elle, badass’ à ‘chaude, facile’ 

Et je pense que ce serait super intéressant d’étudier cela à plus grande échelle.

Ce serait super intéressant de voir aussi la motivation à se tatouer.

Je sais que pour moi ça part d’une certaine réflexion, et chaque tatouage m’a clairement fait passer un pas d’acceptation de moi et aussi de me soucier de moins en moins du regard des gens. 

Qu’est-ce que vous en pensez ? Vous observez des liens entre tatouage et genre ? Liens entre tatouages et sexualité / sexualisation ? 

Chacun de mes tatouages a une histoire, parfois hyper légère (j’y ai pensé comme ça), parfois hyper profonde. Mais à chaque fois c’était un choix. Un choix pour moi. Et rien que moi. Pour mon corps, et au final ma vie.

Du coup…. tatouage numéro 6 a eu lieu, et celui-ci était un projet vachement ambitieux ! 

Tu veux le voir ?

😀

D’abord je dois te raconter son histoire (je suis forte en suspense)

Tu te rappelles quand en Story Je t’avais parlé du tryptique entre la femme, la mère et la déesse. Visualiser l’enfant en soi, soutenu par la mère en soi, qui est elle-même soutenue par la deesse en soi. Eh bien cette visualisation m’a permise de soigner une grosse blessure du passé. Et j’ai senti alors que je devais en tatouer un symbole.

J’ai griffonné un dessin dans mon carnet, trois cercles très moches haha. Voici ce que ça donnait 

Oui, ça ressemble à une vulve 😂

J’ai eu envie d’une représentation plus fidèle, pour un éventuel tatouage mais je ne suis pas (encore) assez douée en dessin pour retranscrire ma vision. 

Alors j’ai pris les services de Romane Dupuy qui après plusieurs allers retours a réussi à retranscrire l’image sur papier 

Initialement je me disais que le tatouage ressemblerait à ça, et que je le ferais sur l’avant bras.

Et en même temps j’avais envie de tomber sur une tatoueuse (J’avais une femme en tête) qui soit capable de prendre et d’adapter l’idée.

Au fur et à mesure des discussions, je suis tombée sur l’instagram de May et j’ai su que c’était la bonne personne. 

Bim bam boom, rendez vous pris avant le confinement, et là, on commence à explorer l’idée. 

May regarde le dessin et me dit qu’elle voit quelque chose de super beau…. qu’on ferait… sur la cuisse 😅

J’avais eu deux/trois signes que c’était l’emplacement mais comme je ne me suis jamais tatouée les jambes je résistais. 

La cuisse ceci dit permettait plus de détail, et d’explorer quelque chose de différent.

Rapidement, elle me fait un dessin, inspiré mais au final assez différent de l’illustration de départ, prenant en compte la position etc. 

Et wow, c’est parti.

J’étais censée être tatouée mi mars. Mais confinement oblige, ça a été repoussé… au lendemain de mon anniversaire.

On partait sur un tatouage en 2 jours. 

May finalement aura pris…. 4:30 ! 

Un record pour un tatouage de cette taille.

Tu veux voir ? 

Bravo à May pour ce fabuleux travail, et merci du fond du cœur, il compte tellement pour moi.

Ce tatouage a fait bouger quelque chose en moi. Quelque chose a bougé pendant que j’étais allongée et que je serais les dents (je ne recommande pas de se tatouer proche de la hanche Haha, ce petit os fait mal !), et en même temps des grandes respirations de soulagement. Plein de choses me sont venues, notamment comment j’avais fait une pause entre mon premier et mon deuxième tatouage. 4 ans. À cause du regard des autres. 

Et comment aujourd’hui je faisais le tatouage le plus grand que je n’ai fait, attaquant une nouvelle partie, mes jambes.

Le tatouage est un rituel qui date de plusieurs millénaires. Et pour moi c’est vraiment ça, un rituel. Un choix d’ancrage sur lequel on ne revient pas.

On me demande parfois si je n’ai pas peur de regretter mes tatouages. Et je réponds toujours que c’est impossible, en tout cas pour moi. Car ils font partie de moi. Et j’accepte la personne que j’ai été quand je les fais.

Voilaaaa ! Ma Story Tatouage ! 

Ça t’a plu ?

vague-tiret

Continue ta lecture

Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.