Skip to content

Je désire découvrir d’autres histoires que la mienne

116803454_1382301615313084_5959005626998773283_n

En ce moment je lis un roman très intéressant sur l’histoire d’une femme coréenne ( (‘Kim Jiyoung, born 1982 de Cho Nam-Joo) – De son enfance à l’âge adulte, comment elle navigue un monde sexiste, patriarcal, oú les femmes abattent un travail énorme pour soutenir les hommes, payer les études de leur frère, mener le foyer. Et comment, en somme, elle en a marre.

Tu te rappelles quand je te disais que je me demandais si mon histoire, de jeune femme noire antillaise sans enfant te parlerait si tu n’avais pas du tout la même expérience que la mienne ?

Eh bien lire ce roman sur cette femme, qui n’a pas la même couleur de peau que moi, n’a pas le même passé que moi, n’a pas la même religion que moi, n’a pas le même passé que moi… me fait dire que oui.

Toutes les femmes de ce monde se reconnaissent. C’est triste et puissant à la fois.

Je disais à mes amies, alors que je laisse partir une relation pro qui n’est plus alignée à mes valeurs, que j’avais envie de plus. J’avais envie de plus profond, de m’ouvrir l’esprit.

Je leur ai dit : « je désire découvrir d’autres histoires que la mienne ». Dans ces mots exacts.

Black lives matter m’a fait réaliser à quel point j’étais *encore* dans ma bulle. Pas seulement par rapport au racisme, mais à tous les systèmes qui nous oppressent, nous tiennent à terre et nous mentent, tous les -ismes. Racisme, sexisme, capitalisme. Sans compter l’homophobie, l’élitisme, le validisme.

Je ne dis pas que j’ai ‘découvert’ toutes les formes avec lesquelles nous sommes conditionnés.

C’est plutôt que cette réalisation me fait voir à quel point il faut transformer la compréhension mentale en action concrète dans la matière : que vas-tu faire ? Que vas-tu dire ? Que vas-tu affirmer ? Que vas-tu choisir ? Et même : oú vas-tu mettre ton argent ?

Je suis de moins en moins tolérante à l’injustice et l’inégalité. Je n’essaie pas de comprendre ceux qui veulent me prouver par A+B que je me trompe et que je ne vois pas assez loin. Je me fie à mes ressentis.

Sais-tu ce qui m’a le plus appris sur le monde d’aujourd’hui ?

Ce ne sont pas les journaux, les livres d’histoire et le 20h.

Ce sont les romans.

C’est ‘Une vie’ de Maupassant et ‘Madame Bovary’ de Flaubert qui m’ont appris l’inégalité hommes-femmes.

C’est ‘L’odeur du café’ de Dany Laferrière et ‘Entre chiens et loups’ de Malory Blackman qui m’ont mieux fait comprendre le fait d’être noire.

C’est grâce à ‘Americanah’ que j’ai mis des mots sur un sentiment que je ne connais pas – être noire non américaine aux États-Unis.

C’est ‘A song for Issy Bradly’ qui m’a appris sur la religion Mormone et m’a ouvert l’esprit et enlevé tant de jugements que je ne savais même pas que j’avais.

Je ne veux pas de débats ou de personnes qui essaient de me convaincre. Je veux des histoires. Je veux des tranches de vies. Je veux des films, des romans et des peintures.

Je ne veux pas des arguments et de la démagogie, je veux de l’humain.

Juste comprendre : et toi, que se passe-t-il dans ta vie ?

Plus on est curieux, moins on est con.

Car plus on est curieux, mieux on comprend.

Et je suis curieuse, j’observe, j’étudie, avant de faire ma propre opinion.

Et ainsi je peux décider ce que je crois, pourquoi je me bas, mon positionnement.

Je trouve que tant de personnes essaient de nous influencer. Et notre rôle à nous est de dé-zoomer, et de ne plus être sous influence.

D’observer ce que l’autre a à nous dire, et de voir si ça résonne avec nos valeurs, ou pas. Et ensuite, choisir sa ligne, et la défendre, avec ce que l’on croit.

C’est pourquoi je dis que les artistes changeront le monde. Car on a besoin de regards, d’histoires, de bouts d’âme, pour devenir plus ouverts, étendre notre compréhension, et devenir plus tolérants.

Les artistes vont changer le monde. Et c’est pourquoi mon programme ‘Artiste, Libre et Riche’ est à 200 euros au lieu de 1200 pour un programme comme ça. Parce que je veux que de nombreuses personnes, artistes ou pas, en fait, puissent prendre l’opportunité d’explorer cet angle-là.

Il est tellement, tellement important, car chaque voix compte, chaque regard compte, et c’est le moment, vraiment, d’arrêter de se taire et de se cacher.

Rdv pour t’inscrire ici, et rappelle-toi qu’un super bonus t’attend si tu t’inscris avant minuit !

Je t’embrasse,

Lyvia

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top