Skip to content

Le 11 septembre, j’étais dans l’avion

lyviaNC



11 septembre

Ce jour est important pour moi,
Pour d’autres raisons que tu crois,
Il y a des années, la vie de milliers s’est arrêtée,
Un vortex de douleur et de deuil s’est installé.

Il y a trois ans, de mon côté, je prenais l’avion.

Je prenais l’avion de New York City à Paris, après trois mois à réapprendre à m’aimer, à aimer la vie.

Trois mois à me remplir après m’être sentie vidée.

Trois mois à découvrir l’amour, alors que je n’avais connu que l’attachement et la dépendance.

Trois mois à réaliser que j’existais, que j’étais pleine et entière, telle que j’étais. C’est cet été que j’ai posé l’intention de rencontrer l’amour.

Et ça devait passer par moi, l’Amour de moi.

Et aujourd’hui, trois ans après, cet amour se matérialise sous la forme d’un homme qui dort paisiblement à mes côtés. 

Qui depuis quelques jours a pour projet, de mieux me connaitre, de mieux m’aimer. 
Il s’est plongé dans un livre sur le couple et hier nous avion répondu à des questions ensemble. 

J’étais émue. Personne n’avait encore choisi de me voir ainsi. (à part moi, bien sûr.)

Il me demande : « quel est ton plus beau souvenir ?». 
Et je lui dis « New York », car c’est là que j’ai appris à aimer. 

J’ai appris l’Amour. 

Celui qui vient de très profond en moi, et de beaucoup plus grand que moi.

J’ai appris la douceur et la compassion à m’accorder à moi-même. 
Accepter tout ce que j’avais été, tout ce qui semblait être des erreurs et qui au fond n’étaient que le chemin. 

Et c’était le terreau pour ce que j’ai aujourd’hui.

En me réveillant ce matin, je me suis dit : je suis hyper amoureuse, mais ce n’est pas l’amour passionné, passionnel que l’on voit dans les films. C’est un amour profond, qui m’ancre, qui me donne de la force et qui me donne de l’énergie. Mon compagnon en est l’un des canaux, mais c’est l’alchimie entre nous qui est puissante. 

L’un avec l’autre nous sommes puissants.

Puiser dans cette énergie, la laisser m’irriguer, me nourrir, me porter. 
Faire confiance au plan de la vie et la laisser nous traverser. 

Nous ne sommes « que » des passeurs. Et c’est en soi tout un programme. Lâcher prise, faire confiance, s’abandonner à ce qui est. 

Comment puis-je « passer » l’énergie aujourd’hui ? Y a t-il même un comment ? Non, je ne crois pas.

Il s’agit d’un choix.

Je choisis d’être une passeuse d’énergie. De faire pause sur l’égo assez longtemps pour capter et transmettre. Tout simplement. 

Je suis une passeuse. Alors mes préoccupations n’ont pas lieu d’être. 
On me demande d’Être et d’exister. 
D’être présente à ce qui est de prendre la boule d’énergie entre mes mains, et de la transformer. 
Puis la diffuser.

Tout ce qui me semblait lourd, difficile et long, si je le regarde différemment, fait et faisait juste partie du plan, d’un timing Divin, parfait. Tout est prévu, le maillage du futur proche est déjà tissé. 

Ce qui me semble vrai, est juste.

Nous sommes les canaux de l’énergie de vie.
Tout est entre tes mains . 
Tout est déjà là. Soit !

Cet amour est de l’énergie pour faire ce qu’on a à faire. 
Toujours de l’énergie qui est mise là. 
Et qui nous traverse et que l’on traverse.

Lyvia



L’Amour de soi, le socle de tout, la réponse à tant de questions qui sont restées en suspens. 
L’Amour de soi est le premier grand thème que l’on aborde dans ‘Être moi Suffit – L’expérience’, l’espace qui t’apprend à être toi, et à créer la vie que tu te sens t’être destinée.

Clique ici pour nous retrouver : 
http://lyviacairo.com/etremoisuffit

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top