Skip to content

On s’engage ensemble ?

Aujourd’hui, j’ai partagé plusieurs textes et pensées dans ma story sur Instagram.

Il y a quelques jours, j’ai demandé si parmi vous il y en avait qui rêvaient écrire un livre, sans le faire. 78% en rêvaient. 22% étaient en train. 

Les raisons étaient multiples : 
– pas le temps ;
– je ne serais par où commencer, ou quoi dire ; 
– peur de ce qui va remonter ; 
Et surtout…
– j’ai peur que ça n’intéresse personne, je ne suis pas sûr-e de la valeur que ça a.

J’ai cogité sur ça. 
Tu sais que le plus important pour moi, c’est que tu incarnes la personne que tu sens profondément que tu es. Et si dans cette personne, il y a un désir d’écrire un livre, ou tout autre projet créatif, alors c’est la direction.
Plus tôt j’avais en effet écrit :

Les désirs sont la direction.

Aujourd’hui, je me suis engagée. Ça me fait un peu peur. Mais ce qui me donne la force, c’est toi…
Au cas où tu n’as pas vu cette story, voici ce que j’ai partagé : 

J’ai un truc qui me trotte en tête. 
Et comme on a dit que les désirs sont la direction voilà. 

J’ai été le plus heureuse dans mon business quand j’écrivais tous les jours. 
Peu importe ce qui était nécessaire pour le reste de la journée. J’avais fait ça. 
Et ça servait pour tout. 
Pour me faire connaître. Pour enseigner. Pour montrer mes valeurs. Pour vendre. Pour calmer mon esprit. Pour écrire des poèmes et des histoires érotiques. 
J’avais une charge mentale en moins, car c’était fait. 

Et mon troisième livre est d’ailleurs tiré de ces écrits. 

Sans le fait de m’assoir sur la chaise tous les jours, il n’aurait pas existé. 
Et c’est un livre vraiment merveilleux. (J’annoncerai bientôt sa date de sortie)

Sauf que ces derniers temps, entre un changement de modèle économique, un changement de vie, et sûrement, un changement de territoire (hint hint), je ne publie plus tous les jours.

Pourquoi ? 

Car comme toi je me dis : est-ce que ça vaut la peine, est-ce que j’ai un truc intéressant à dire aujourd’hui, oh purée j’ai pas le temps, je suis fatiguée, j’ai pas envie de me forcer, on va encore me sortir des commentaires étranges.

En gros, je juge avant même d’avoir créé. Est-ce que tu fais ça toi aussi ?

Depuis quelques jours je tombe sur un auteur qui s’appelle Seth Godin.
Et il écrit chaque jour depuis plus d’une dizaine d’années. Il a 7000 articles sur son site.

Son article d’aujourd’hui ressemble à ça : 

Il fait 77 mots. J’ai compté. 

Je pense qu’on est tous capables, si nous avons l’envie, d’écrire et de publier.
C’est intéressant parce que ça l’est pour nous, parce que ça fait du bien. 
Ça ne parlera pas à tout le monde et c’est ok.
Une règle d’or est d’écrire pour soi d’abord. 

Et moi entre autres choses, ce que m’apporte l’écriture, c’est documenter.

Alors je veux me réengager envers moi-même

Sauf que j’ai besoin de toi.

Je m’engage à écrire sur mon blog tous les jours. 
Ce texte sera ensuite envoyé sur ma newsletter.
Certains serons choisis pour insta, mais pas tous. 

Et voici là où j’ai besoin de toi :

Je vais écrire ce qui vient comme ça vient, en tentant de le juger le moins possible. 

Et je veux que chaque fois que tu lis, tu te dises que toi aussi, tu es capable de faire ce qui te tient à cœur un peu tous les jours aussi. 

Même quand c’est tout petit. 
Même quand c’est imparfait. 

Tu peux faire ça pour moi ?

Quand je me dirai : ce texte est nul, je le publie pas – je penserai à toi.

Quand je me dirai : purée meuf, tu peux pas dire ça, tu vas te faire défoncer – je penserai à toi. 

Quand je me dirai : c’est perché de fou ce que tu écris, personne ne comprendra – je penserai à toi. 

Quand je me dirai : purée c’est trop sexy, ou pas assez, trop studieux, ou pas assez, trop ceci, ou pas assez –  je penserai à toi. 

Car je me dirai : 
On ne sait jamais, peut-être que quelqu’un sera touché.
Et surtout, je donnerai la force à quelqu’un de ne pas lâcher. 

Et si tu vois que je relâche un peu, rappelle-moi que je me suis engagée. 
Rappelle-moi que j’ai dit que ça me faisait du bien. 
Et peut-être je vais t’envoyer chier, mais c’est ok. 
Ce sera ma résistance, et je vais la dépasser. 

Alors deal ?

Si c’est bon pour toi, connecte-toi à ce qui te tient à coeur toi aussi, et vois mes messages comme un rappel… que tu peux le faire.

Tu recevras le prochain message dans tes emails à 7h Paris demain 🙂 

Lyvia 

PS : tu vois comme j’ai écrit tout ça en story et qu’en fait ça fait un texte entier. Parfois on se met vraiment la pression pour rien 🙂

PPS : lis ce texte – Le conseil d’écriture que j’aurais aimé qu’on me donne…

F

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.

Scroll To Top