Prier, écouter, obéir : 3 clés pour ta spiritualité

Depuis le début de l’année, je pose des intentions puissantes, capables de transformer toute ma vie :

  • Celle de m’aligner au mieux à ma mission de vie, 
  • Celle d’être capable d’accueillir 10 fois plus de revenu mensuel 
  • Celle d’être assez prête pour accueillir un enfant 

Et à chaque fois, j’ai fait le voeu de faire ce qui serait nécessaire, en alignement avec mon plus grand bien et le plus grand bien de l’humanité.

Souvent, quand il s’agit de manifester, on s’arrête à la première étape : prier. Poser ses demandes et ses intentions. 

Or, il y a deux autres étapes importantes : écouter et obéir.

Dans cet article, j’ai envie de couvrir les trois. Cela nous permettra d’être au clair sur où poser notre énergie.


1 – PRIER

La prière est un outil puissant qu’on peut voir sous bien des angles.

Il s’agit de poser une intention, de clarifier un désir. Mais surtout, d’initier un mouvement d’énergie. 

On pose l’attention sur quelque chose de précis, et on ‘offre’ sa réalisation à plus grand que nous.

Parfois, on peut coincer à cette étape :

Est-ce que j’ose demander ? Est-ce que je le mérite ? N’est-ce pas trop beau pour moi ? 

Puis-je reconnaître ce désir dans mon coeur et le revendiquer ? 

Et comment prier ? De plusieurs manières. 

Voici mes prières préférées : 

  • J’accepte. « J’accepte de sentir ce que je ressens », « j’accepte qu’il se passe ce qui se passe en ce moment ». « J’accepte que c’est mon présent ».  Une prière d’acceptation de ce qui est permet de passer de la dissociation à l’intégrité. Nous sommes uns. Dire ‘j’accepte’, c’est reconnaître la réalité telle qu’elle est, et accepter de recevoir ce qui est nécessaire sur le moment. 
  • Change moi en…’ – Cette prière est inspirée de Tosha Silver. « Change-moi en quelqu’un capable de voir les choses différemment. »  « Change-moi en quelqu’un qui est capable d’avoir de la gratitude ». « Change-moi en quelqu’un qui est capable de recevoir. » Note que tu peux prier à Dieu, L’Univers, l’Energie, la Nature, peu importe la Force en laquelle tu crois.
  • Merci de… Prière de gratitude en amont des bénédictions à venir. « Merci de m’offrir la clarté. » « Merci de me guider vers le plaisir et la douceur. » « Merci pour toute l’abondance présente dans ma vie. » « Merci pour le compagnon / la richesse / l’enfant / la maison que tu as mis-e dans ma vie. » Comme si c’était déjà là 😉

Et bien sûr, nous pouvons poser une simple intention. En Je+Présent : « J’ai, je choisis de, je me sens, je suis le genre de personne qui ». Cela ressemble moins à une prière ceci dit qu’à une affirmation d’une nouvelle identité. 


2 – ÉCOUTER

Une fois la prière envoyée, L’Energie va se réorganiser autour de nous en réponse à cette prière. 


Je visualise cette énergie comme une entité géante avec de longs bras, qui bouge tout, réorganise et réarrange tout ce qu’il y a autour de nous de façon à répondre à notre prière. Alors on reçoit des intuitions, de la guidance, et là commence notre processus de co-création.

Ce qui peut causer difficulté ici, c’est de ne pas encore avoir fait le choix d’écouter.

On peut faire des prières et poser des intentions, et être complètement bloqués au niveau de nos ressentis, intuitions, voire même ne pas voir les signes et les synchronicités.

Choisir d’entendre, choisir de voir, sont de premières clés

Plus nous devenons un canal clair, plus des messages nous seront envoyés.

Pour ‘écouter’, plusieurs méthodes.

  • Méditer. La méditation est la capacité à entendre ce qui se passe ‘entre’ nos pensées. Ainsi on fait taire le bruit de notre mental.
  • Se connecter au présent, à l’ici et maintenant. C’est dans ce moment précis et pas un autre que les intuitions et messages viennent.
  • Canaliser des messages. Stylo en main, devant ton carnet. Poser une question, et voir quelle réponse nous vient.
  • Se connecter au ressenti corporel. Le corps ne ment pas. Par exemple, tout ressenti ou inconfort dans le corps est le signe d’une information en cours de transmission. Quelle est elle ? 

C’est parce que les messages du corps sont puissants qu’on passe également par des techniques corporelles pour se connecter à L’invisible : danse, mouvement, respiration, plaisir et travail avec l’énergie sexuelle.

On me demande souvent comment se connecter à son intuition, et la réponse est assez simple : en choisissant de l’écouter. Plus on écoute (et obéit, voir la partie 3), plus on reçoit. L’énergie va où elle est accueillie.

Il y a de nombreuses manières d’être à l’écoute. Trouve celle qui te convient.


3 – OBÉIR

C’est ici que le bât blesse pour une grande majorité de personnes. 

Écouter, cela peut aller quand on est une personne intuitive. 

Mais obéir : c’est une autre paire de manches ! 

Car là on est confronté à la réalité.


L’Energie a réorganisé nombre de choses autour de nous, mais sans notre active contribution, rien ne change. 

On reçoit une intuition, un ressenti, une guidance, on est heureux-se de l’avoir entendue / comprise. 


Et bam ! On n’en fait absolument rien.

L’intuition, la guidance, les ressentis nous demandent d’agir.

Et attention : plus l’intention est grosse et puissante, plus la prière est forte et importante pour nous, plus il est probable q’une grande masse d’énergie doive bouger pour qu’elle se réalise, et plus il est nécessaire d’obéir.

Ainsi cela peut représenter une complète sortie de zone de confort.

Il peut s’agit d’arrêter une relation qui n’est plus en phase pour nous (très courant dans les réalignements, attendez-vous à avoir un tri de vos relations).

Cela peut vouloir dire déménager, changer de travail, avoir une conversation difficile avec quelqu’un, commencer une nouvelle habitude, en lâcher une, faire un investissement qui nous appelle profondément, prendre une décision radicale (comme quitter les réseaux sociaux quand on y est depuis 8 ans !), et bien d’autres choses encore. 

Parfois, l’obéissance va nous pousser à sortir de notre zone de confort, et faire quelque chose qui sort légèrement ou fortement de nos habitudes. Dans bien des cas, c’est dans l’optique d’une rupture de schéma, qu’il soit conscient ou inconscient, de façon à ce que l’énergie soit allouée différemment. 

Toutes les ‘obéissances’ ne sont pas des actes profondément secouants ceci dit. Parfois il peut s’agir de rentrer chez soi par un autre chemin, de demander son chemin à un passant, ou de prendre le téléphone et appeler quelqu’un à qui on n’a pas parlé depuis longtemps. On ne sait jamais où se situe la magie.

Personnellement, mon ‘obéissance’ est souvent liée à un apprentissage. Comme dit l’adage, si tu veux des résultats différents, tu ne peux continuer d’agir de la même façon.

Dans cette obéissance, tu changes le calibrage de ton cerveau, dans la foi. Tu changes d’identité ou de posture, même légèrement. Avant tu étais la personne qui…. . Maintenant tu n’es plus cette personne car tu as obéi.

La récompense de cette obéissance 

Ce n’est pas tant une question de récompense, qu’une question de cohérence.

Tu as posé des intentions puissantes. Tout se réorganise autour de toi de façon à te préparer à recevoir.
Du moment que c’est en phase avec un ‘grand ordre des choses’, alors l’Univers co-crée avec toi pour s’assurer que tu as ce dont tu as besoin.

La récompense est la réponse à tes prières, ainsi que l’apprentissage, le changement d’identité, le recalibrage qui vont avec, simplement parce que tu as fait le travail énergétique nécessaire, par obéissance et par dévouement.

En obéissant, tu renforces ta foi, et tu te rapproches davantage de l’essence de ce que tu sens être ‘toi’.

Que se passe-t-il si tu n’obéis pas ?

Si tu n’obéis pas :

  • Les choses prennent plus de temps, car tu leur opposes de la résistance
  • On remet sur ton chemin les mêmes leçons à répétition, afin que tu les apprennes. L’intensité de l’apprentissage peut augmenter peu à peu, jusqu’à ce que ce soit assez inévitable pour que tu comprennes.
  • Il y a un potentiel retour de bâton. Justement, tant que tu n’obéis pas, et si c’est vraiment le chemin qui t’est destiné, parfois la vie te secoue de telle façon que tu ne peux pas ignorer ! 

Souvent, ne pas obéir est ce qui m’a fait passer de la fluidité à la grosse cassure violente. A la relation (a priori) harmonieuse au gros clash. C’est comme sentir une vérité et la laisser mariner au fond de nous jusqu’à ce quelle explose. L’Energie n’aime pas.


Ces derniers jours, j’ai dû obéir à de nombreuses choses. 


Laisser partir 2 collaborateurs, l’un de ces départs clairement une grosse cassure, et l’autre (leçon apprise !) bien que difficile, plus respectueuse de flow de la vie.


Mon autre grosse obéissance est en lien avec ma relation avec les réseaux sociaux. Je t’en dirai + bientôt. Mais je suis appelée ailleurs (notamment encore + dans cette newsletter !).

Dis-moi ? A laquelle de ces étapes tu as le plus de challenge ? Sur laquelle tu aimerais avancer ?

N’hésite pas à me le dire en commentaire 🙂

A bientôt,

Lyvia 


Envie d’aller plus loin sur ces sujets ?
Le samedi 1er mai, j’organise un atelier de 3 heures (peut-être 4!) sur le thème de L’Intuition, exactement sur : prier, écouter et obéir.

Inscris-toi ici : http://lyviacairo.com/intuition

Et n’hésite pas à partager l’info autour de toi !

A bientôt !

vague-tiret

Continue ta lecture

Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.