On n’a qu’une vie, et c’est déjà beaucoup.

Parfois, je me compare. 


Un peu comme tout le monde, je dirais. 

Et bien sûr, on se compare toujours aux personnes qui ont ce que l’on aimerait avoir.

Parfois je me dis que j’aurais pu être tellement plus loin, dans mon entreprise, dans ma création, dans ma vie personnelle.

Ça peut aller aussi loin que : si j’ai des enfants demain, j’aurais déjà dû avoir de l’argent de côté pour qu’il soit à l’abris.

Ou aussi basique que : comment cela se fait que cette personne ait 100 000 abonnés sur sa liste email et pas moi.


Comme si « j’aurais pu » faire plus, et je ne l’ai pas fait.

Bien sûr, je t’invite à adapter ça à ton échelle.

Cela fait bientôt 8 ans que je suis sur internet, et je vois d’autres personnes qui y sont depuis autant de temps et qui sont tellement plus…loin.

Et en même temps je sais tout aussi bien que des personnes me regardent et se disent la même chose : purée pourquoi je n’en suis pas là moi ?

Sauf que, l’herbe est toujours plus verte ailleurs, pas vrai ?

Quand j’ai la ‘comparisonite aiguë’, voici la pensée qui m’aide :

En une vie, une vie qui va durer quelques dizaines d’années, je suis en train de soigner des siècles de sexisme, de racisme (dans mon cas), de capitalisme sauvage, et d’oppression, pour ma lignée. En une vie.

Et toi tu fais pareil. Que tu t’en rendes compte ou pas. 

(Crois moi, si tu es abonné-e à ma newsletter, c’est que tu fais la même chose pour toi).

En une vie, je suis en train de soigner une lignée entière de femmes, et d’hommes. Ma mère, mes grands-mères, mes arrière-grand-mères, mes arrière-arrière-grand-mères, et ainsi de suite, qui n’avaient pas les mêmes opportunités que moi.

Je soigne mon rapport à l’argent, et ma capacité à recevoir compensation pour faire ce que j’aime.

Je soigne mon rapport à l’amour, et ma capacité à être dans une relation saine alors que je n’en ai pas eu l’exemple.

Je soigne ma relation à mon corps, dans une société qui me répète sans arrêt qu’il doit changer, ou pire, qu’il ne vaut rien.

Et sur ces trois points (qui ne sont que trois parmi tant d’autres), j’ai fait un bout de chemin, mais parfois je me dis qu’il y a encore tellement à faire. Et que je n’ai quasi rien fait.

Et je me rappelle : « meuf, dans cette vie, en quelques dizaines d’années, tu as soigné des choses qui ont été inculquées dans les femmes qui t’ont précédées pendant des siècles et des siècles. »

On leur a dit qu’elles ne méritaient pas la richesse.
On leur a dit qu’elles ne méritaient pas l’amour.
On leur a dit qu’elles ne méritaient pas l’usage libre de leurs corps.

Et aujourd’hui, regarde. Tu le fais.

Tu crées ta richesse.
Tu cultives l’amour autour de toi.

Tu honores ton corps.
Tu fais le job.

Alors tu peux te relaxer, et arrêter de te comparer. 

Continue simplement sur ta lancée.

Ce message est pour toi, et pour moi.

Pour nous rappeler que tous et toutes, on n’a que cette vie.

Et que dans cette vie, on fait déjà beaucoup.

On soigne des traumas, peurs et blocages, qui datent de générations en générations.

On apprend à s’aimer, comme personne ne nous a appris à aimer.
On apprend à se réapproprier la richesse financière, alors qu’il y a seulement 70 ans les femmes n’avaient pas accès à leur propre argent.

On le fait.

Peu importe ton âge, peu importe tes circonstances, peu importe où tu en es. Que tu aies l’impression de faire tout petit par rapport à ce que tu vois autour de toi : tu le fais.

Et ta vie, cette vie, va tout changer. 

Les décennies qui suivront celle-ci ne seront pas les mêmes que celles qui ont précédé.

Car nous avons existé.


Car nous avons fait notre part.



Oh, crois-moi, j’en ai encore des blocages. 

Certains que je juge, que je trouve débiles tellement maintenant ils devraient être soignés.

Et je me rappelle : cela ne fait que quelques années que je suis dessus. Ce n’est rien.

Et même si ma vie devait être courte, j’aurais transformé des choses en moi, qui inévitablement, transforment des choses autour de moi.

L’échelle peut être plus ou moins grande.

Mais en tout cas, l’impact est bel et bien là.

Alors je veux te dire aujourd’hui, soit fier-e de toi.

Tu es là. Tu te questionnes. Tu évolues. Tu grandis.


Tu n’as pas toutes les réponses, et clairement, tu n’as pas tout qui t’est présenté sur un plateau d’argent.

Et pourtant crois-moi, cette vie, ta vie, compte.

Et elle fait une énorme différence.

On n’a qu’une vie, et c’est déjà beaucoup.

Éclate-toi, profites-en, et sache que tu es exactement là où tu dois être.

Plein d’amour,

Lyvia.

PS : qu’es-tu fier-e d’accomplir dans cette vie ? Dis-le nous en commentaire

PPS : pendant que je faisais ma promo des 8 portes de la sexualité sacrée, vous êtes plusieurs à avoir acheté mon programme Sex Magic spontanément – Merci ! Pour + de facilité, je remets le lien ici. Sex Magic est un petit programme autonome qui te permet d’utiliser l’énergie sexuelle, pour manifester la vie de tes rêves. C’est magique, c’est puissant. Inscris-toi avant dimanche pour bénéficier d’un bonus ! http://lyviacairo.com/sexmagic

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

3 commentaires

  1. Myriam S sur 16 juin 2021 à 12:52

    pour moi on a plusieurs vies avec plusieurs etapes



  2. Linda sur 9 juin 2021 à 5:30

    Merci pour ce beau message !!



  3. Nanou sur 7 juin 2021 à 12:26

    C’est tellement beau, c’est tellement vrai.



Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.