Légitimité

C’est assez fou comme malgré TOUT le temps passé, malgré toutes les preuves irréfutables, malgré les compliments et les remarques… j’ai encore des soucis avec ma légitimité. 

Je me retrouve parfois pleine de doutes, de questionnements, de « suis-je assez bien ? » de « pourquoi moi ? » et de « pour qui je me prends ? ». 

Je prends le plus petit message désagréable, ou le plus petit semblant d’imperfection pour en faire toute une montagne et me dire : « Voilà ! La voici la preuve ! Je suis une fraude, et tôt ou tard quelqu’un va finir par s’en rendre compte. »

Wow.

Aujourd’hui, j’étais en train de faire des recherches sur des formations en écriture de roman. Même si j’ai beaucoup d’imagination, j’ai parfois du mal avec la technique. Alors je me dis, pourquoi pas creuser et me perfectionner. C’est noble non, de continuer à apprendre ?

Sauf que je me retrouve à chercher à l’extérieur de moi des choses que je sais déjà. Que j’ai déjà expérimentées, testées, accomplies. 

Donc ce n’est pas l’apprentissage que je cherche réellement. 

Alors qu’est-ce ?


Je te laisse deviner :

La validation.

L’espèce de tampon d’approbation venant de l’extérieur qui dit : « c’est bon ! Tu es une romancière, tu es une artiste, tu sais tout bien faire, tu peux aller dans le monde la tête haute, maintenant. »

Mais qui ? Qui me donne cette validation ? 

Souvent, des personnes que je ne connais pas. 

Souvent, des personnes qui ne me ressemblent absolument pas, qui n’ont pas la même vie que moi, ni la même expérience que moi.

Et il suffit qu’une de ces personnes vienne glisser le bout de son nez et dire, souvent très poliment : « ah… en fait non, t’es nulle meuf ».

Et puis bam ! Le château de cartes s’effondre.

Cette validation viendra de certaines personnes. 

Et d’autres vont carrément… t’invalider ! 

C’est ainsi que tu te retrouves à regarder un écran d’ordinateur pendant 10 minutes, à lire un email d’une personne qui ne te connaît pas, qui à coup de phrases enrobées dit que tu as mal fait, et que tu sens un poignard se tourner dans ton ventre, comme s’il était vrai.

Je ne t’ai jamais vue.

Je ne t’ai jamais croisé.
Tu ne sais même pas l’énergie que j’ai.
Et pourtant, tu arrives à me faire douter.

Tu arrives à me faire douter, parce que moi je doute, constamment.

J’ai ressenti ce manque de légitimité pour tellement de choses.

La première fois que j’ai lancé un programme sur le rapport à l’argent. Je tremblais en envoyant le premier email, en me disant : « meuf, tu n’y connais rien. ». Et Dieu sait qu’il a rendu des personnes heureuses (et + riches) ce programme.

La première fois que j’ai terminé l’écriture d’un livre, et je n’ai pas arrêté de penser à toutes les raisons pour lesquelles il pourrait être mieux !

La première fois que j’ai eu une cliente privée en sexualité. Je n’avais ‘que’ mon expérience… et lu des dizaines de bouquins… et vécu une retraite de tantra transformative… et soigné un tas de choses chez moi.

Et à chaque fois je me disais : argh, c’est pas assez.


Sauf que si, à chaque fois, c’était TRÈS assez !

C’était très assez parce que des vies ont été changées.
Et dans certains cas, des vies ont été même…sauvées.

Alors, comment naviguer ce doute, ce manque de légitimité qui malgré toutes les preuves de la Terre, pointe le bout de son nez.

Voici où j’en suis avec ça :

Tout d’abord, la légitimité vient de l’intérieur. 

Personne ne va te la donner. 

Car si tu l’attends de l’extérieur, n’importe qui peut te l’enlever.

Ensuite, 

Je pense que le doute nous garde humble, et nous force à nous dépasser et être encore plus excellent. Il nous permet une exigence qui fait qu’au final, on devient vraiment, vraiment très bon.

…SEULEMENT SI

Il ne nous paralyse pas. J’ai beau me sentir illégitime par moments, procrastiner, tourner autour du pot, perdre je ne sais combien d’heures à chercher des réponses sur Google… je fais quand même.

Ainsi, une petite dose de doute, une petite dose de : « suis-je assez ? », ce n’est pas nécessairement malsain. 

C’est humain de se remettre en question.

Cependant, pour avancer, l’attitude gagnante, selon moi, c’est de se dire : « honnêtement, je sais pas si je suis assez bien, ou forte, ou claire, ou précise, ou efficace… Mais tu sais quoi, je vais le faire quand même ».

Comme je le dis souvent : ça aura le mérite d’exister !

Il y a ce livre dont le titre est « tremblez, mais osez ». 


Et c’est exactement ça.

Tu peux avoir les doutes, les questions, les insomnies de comment ce que tu fais sera reçu.

Et malgré ça…

Dans le doute, fais n’importe quoi !

Pour moi ça a toujours marché !

(Citation de moi, je vais finir par en faire des tee-shirts !).

Et toi alors ? 

Ta légitimité te joue des tours ? 

Comment navigues-tu les doutes ? Raconte-moi dans les commentaires.

Des bises, et à bientôt, 

Lyvia 

PS : mon programme très complet sur la Sexualité Sacrée rouvre bientôt. Pour le coup, celui-ci était un gros saut de foi car pas grand monde peut me valider dessus. Et pourtant je le fais et il crée de belles transformations. Clique ici pour t’inscrire sur la liste d’attente. Tu seras parmi les premiers au courant de cette aventure ensemble !

PPS : si tu ne l’as pas encore vu, tu peux voir mon dernier live sur ‘comment avoir de multiples orgasmes et autres questions’ ici : sur Instagram / sur Youtube

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

11 commentaires

  1. Gwéna sur 9 août 2021 à 2:35

    Bonjour Livia,
    merci pour ce partage, moi j’ai hâte que tes livres soient plus disponibles sur nos îles, c’est dommage que je finisse par passer les miens juste parce que ce n’est clairement pas intéressant de les acheter sur Amazon…

  2. Lau sur 8 août 2021 à 4:03

    Coucou Lyvia,
    Merci pour tes mots! de ouf, j’ai souvent tendance à chercher la validation en dehors de moi : pourtant j’ai tellement tellement d’idées… most of the time, je vais dormir, parce que je ne sais pas si je dois le faire.. je sais que oui, mais la peuuuuur (du regard des autres, de l’échec) fait que « ne rien faire, ne pas prendre de risque c’est mieux pour me protéger » alors que je sais pertinemment que NON MEUF, c’est juste ton égo et ta peur qui tentent de te protéger… tu es en sécurité, va, avance… du coup j’y travaille… c’est challengeant, mais j’y travaille…je découpe la chose en 1000000 et je fais (j’essaie) les petites choses…petites actions pour y arriver. Anyway, merci encore pour tes mots. pour sûr je relirai cet newsletter!

    • Lyvia Cairo sur 8 août 2021 à 5:18

      Oui parfois avancer tout doucement c’est l’idéal ! Comme ça ton corps se rassure peu à peu, et au moins tu es en mouvement !

  3. macaron sur 8 août 2021 à 3:20

    Bonjour Lyvia et bonjour à tes lectrices/eurs,
    Ton message a fait mouche pour moi aujourd’hui. Ça fait du bien aussi de voir que nous sommes tous humains, avec nos doutes, même quand on sait qu’être nous est suffisant.
    Belle journée à tous,

    • Lyvia Cairo sur 8 août 2021 à 5:17

      Oui Belle journée à toi aussi !

  4. Baudrand sur 8 août 2021 à 11:44

    J’ai fonctionner 45 ans comme Magnetiseur (douleurs mal être ) Hypnotherapeute – ( acouchement sous hypnose, ou chez les Dentistes , peurs , phobies ))
    J’ai 3 500 regressions sous hypnose , un jour peut être j’echangerais.
    Et je me suit toujours poser cette question .
    Dans les moments de creux de reflexion , même de meditations , jute avant et pendant les séances jamais .apres non plus la personne allait mieux.
    Ce doute et positif il te permet de te perfectionner de toujours – a prendre –
    Bientot 80 ans , et j’ai plaisirs a te lire beaucoup de tes – e cri – sont interressant peut sont des banalités, par apport a mon expérience

    Il y a quelques année je t’ai vu dans un reportage TV – Bien Cordialement

    • Lyvia Cairo sur 8 août 2021 à 1:53

      Bonjour à toi, et merci pour tes mots qui me touchent 🙂 Et oui on a beau avoir l’expérience, les retours, le doute est présent. Bravo pour ton parcours impressionnant !

  5. EloRi sur 8 août 2021 à 9:46

    Coucou,
    Comme habituellement merci pour tes mots.
    J’ai souvent ce problème de légitimité qui se mélange avec une peur du jugement de l’autre…tout cela aboutit encore à un blocagevqui fait que souvent je ne fais pas.
    Mais j’y travaille…et je suis passée de tout le temps à souvent lol. C’est déjà ça 😉
    Bisous

    • Lyvia Cairo sur 8 août 2021 à 1:54

      Super ! Passer de tout le temps à souvent, c’est un beau pas 🙂

  6. Marianne sur 8 août 2021 à 8:52

    Oh comme ce sujet résonne en moi en ce moment. À l’aube de lancer une première formation en ligne beaucoup de questions tourbillonnent en moi.

    Suis-je assez est la principale, savoir que cela arrive à d’autres même à toi qui a fait énormément de chemin rend ça beaucoup plus normal et paisible .

    Merci !

    • Lyvia Cairo sur 8 août 2021 à 1:55

      Oui ! Bien sûr, merci pour ton partage ! Je t’envoie de la force pour le lancement de ta première formation, tout est apprentissage

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.