Si je devais mourir demain… (+ journaling pour toi)

Hier, j’ai regardé l’épisode 5 de la Série ‘The Smart Money Women’ sur Netflix, une série nigériane que je te recommande VIVEMENT, qui porte sur la relation à l’argent. Dans cet épisode, on parle de deuil et de ce que tu laisses derrière toi. Et j’ai commencé à me dire… et si je devais mourir demain ? Qu’est-ce que je laisserais ? Qu’est-ce que je ne laisserais pas ? Alors j’ai décidé de faire l’exercice. Peut-être qu’il t’inspirera 🙂

Si je devais mourir demain…

1 – De quoi je serais fière / heureuse ? 

De tout ce que j’ai écrit et créé. Les livres, les 2000 articles, les stories sur Instagram, les lives, les programmes etc. Même s’ils ne devaient pas rester ‘physiquement’ sur le web à l’infini, le fait qu’ils aient été lus, suivis, et qu’ils aient touché des personnes est pour moi le plus bel héritage que je peux laisser. Car même si on m’oublie moi, Lyvia, en tant que personne, j’aurais changé des vies, qui changeront des vies à leur tour.

D’avoir rétabli des liens familiaux. D’être plus proche de ma mère, et d’avoir renoué avec mon père. Il y a encore 2 ans je ne rêvais même pas d’une relation avec mon père. Je me disais que c’était ainsi et que c’était fini. Et puis en un coup de fil et plusieurs échanges, notre relation a redémarré. J’ai tellement de reconnaissance pour cela. Notre relation a beaucoup de légèreté (et un gros merci à mon chéri car il a beaucoup aidé à nous rapprocher). Et je suis très heureuse d’avoir déménagé pour être plus proche physiquement de ma mère, qui a tellement pris sur elle toute seule. Mon lien avec les deux, même si je les vis différemment, est top.

D’avoir aimé. Et d’avoir fini ma vie dans une relation qui me fait du bien. D’avoir compris que c’était possible d’être soi vraiment dans une relation, et d’avoir fait de mon mieux dans celle que j’ai. Et d’avoir la certitude que je serai honorée. 

Cela fonctionne aussi pour l’amitié. D’avoir eu de si belles amitiés 🙂

De tout l’argent que j’ai créé, et distribué, et les vies que j’ai aidées. J’ai contribué à rendre plus doux le quotidien de dizaines de personnes en les employant dans mes équipes, ou en leur offrant des choses. Certains me reconnaissent pour ça, d’autres pas, mais en tout cas moi, j’en suis fière. 

D’avoir voyagé. Je n’ai pas fait tous les pays que j’aimerais, mais j’ai fait tous les voyages dont j’avais envie, quand je le pouvais. J’ai passé une grande partie de ma vie à n’avoir soit pas le temps, soit pas l’argent de voyager. Et quand ça s’est débloqué, j’ai senti une grande liberté. Le fait d’avoir vu le monde, et qu’il m’ait ainsi transformé, rend ma vie magnifique et riche. 

2 – Qu’est-ce que je regretterais ? 

De ne pas avoir eu d’enfant. A la fois, c’est un regret et ce n’en est pas un. Qui a envie d’avoir un enfant et de disparaitre du jour au lendemain… Mais je serais triste de finir ma vie sans avoir jamais eu d’enfant, de ne pas en avoir été enceinte, de ne pas l’avoir éduqué. Bizarrement, je sens que c’est une étape importante de mon chemin de vie. Et j’aimerais avoir la chance de l’expérimenter. 

Ne pas avoir complètement soldé mes dettes + investi à hauteur que je voudrais – mon plus grand regret concerne des décisions que j’ai prises financièrement il y a 4 ans. Si je savais ce que je sais aujourd’hui, j’aurais agi différemment. Et j’en paye encore les frais. Je me dis « si seulement ». Et en même temps j’ai agi avec ce que je savais et comprenais à l’époque. Donc j’ai de la compassion pour moi-même aussi. 

J’aimerais avoir le temps de renverser la barre complètement, totalement, irrévocablement ! D’écrire une toute autre histoire. 

Et en écrivant ici je me dis que s’il y a une chose que je laisse derrière moi, c’est toutes les transmissions que j’ai faites sur l’argent au fil des années, la transmission des leçons tirées de ces événements, qui je l’espère vous permettront de prendre des décisions différentes des miennes. En vous faisant confiance à vous et à votre jugement. Donc l’un dans l’autre, au final, j’aurais laissé cet apprentissage 🙂 Et il est important.

Et je crois que c’est tout. Deux regrets. 

C’est fou, ça ne fait pas beaucoup au final, et ce sont des choses qu’il m’est à portée de faire évoluer avec juste encore un peu de temps 🙂

J’aimerais lire cet article dans un an et voir (si je ne suis pas morte) si ces deux choses ont été accomplies pour moi 🙂

Il y a d’autres choses que j’aimerais accomplir, bien sûr : écrire + de livres, avoir une adaptation sur Netflix, être un best seller, me marier etc. Mais tout ça ce sont des cerises sur le gâteau. 

3 – Sur quoi j’aimerais passer le bâton ? 

Si je pouvais laisser un ‘testament’ avec écrit : ‘continue ça pour moi, s’il te plait’ : 

  • J’aimerais que plus de personnes continuent le combat de rendre le monde plus sain sexuellement. Il y a des personnes, mais pas assez. Et j’aimerais vraiment, vraiment qu’il y ait plus de forces vives et courageuses qui choisissent de donner du temps et de l’énergie à transmettre un regard différent sur la sexualité. 
  • (Question : si vous faites partie des personnes qui aimeraient faire ça, comment puis-je vous aider ?).
  • Gérer certains aspects familiaux que je ne peux pas détailler. Je passerais le bâton à mes frères pour que ce qui doit être fait, soit fait.

Tout le reste, je peux lâcher prise dessus, mais sur ces deux choses j’aimerais l’assurance que quelque chose est fait…

Intéressant… cela me montre qu’elles peuvent alors devenir des priorités pour moi. 

4 – Du coup, de ce que j’écris là, qu’est-ce que j’apprends comme étant des choses importantes pour le reste de ma vie ? Que je choisis de prioriser ?

1 – Avoir un enfant 

2 – Solder mes dettes, faire grossir mon patrimoine 

(et je ressens aussi une ‘réponse’ qui est que transmettre encore + sur cette gestion financière, au-delà de la manifestation, est une chose importante pour moi, cela donne presque du sens à ce vécu. Je l’ai déjà fait, mais suis-je appelé-e à le faire encore + ?)

3 – Contribuer encore + à rendre le monde plus sain sexuellement ET encourager (voire former !) d’autres personnes à faire de même ;

4 – Gérer ce projet familial qui me rendra super fière 😀

Eh bien voilà. Je crois que j’ai les objectifs de mes prochains mois, voire même de la prochaine année. Peut-être que pour la première fois de ma vie j’aurai un plan 😀 Woop woop !

Je vais sérieusement m’y pencher. Et décider des actions à mettre en place en lien avec ça. 

Au final, ce sont des choses qui me permettront de me sentir en paix. C’est chouette. 

Et je t’invite à toi aussi te poser ces 4 questions : 

Si je devais mourir demain : 

  • De quoi je serais fière / heureuse ? 
  • Qu’est-ce que je regretterais ? 
  • Sur quoi j’aimerais passer le bâton ? 
  • Du coup, de ce que j’écris là, qu’est-ce que j’apprends comme étant des choses importantes pour le reste de ma vie ? Que je choisis de prioriser ?

J’adorerais que tu me partages ce qui te vient en commentaire. Pas nécessairement toutes les réponses, mais ce que cette réflexion t’évoque. J’en suis très curieuse. 

Merci de m’avoir lue. Cet exercice m’a émue. Et je veux que tu saches, à 100%, que toi qui me lis, tu es l’une des raisons qui fait que j’ai réussi ma vie ! MER-CI !!!

Lyvia 

PS : Gros gros PS ! On démarre avec les Retraites Magiques, Woohoo ! Le groupe a déjà commencé à se former alors que je n’ai quasiment pas fait de promo. Ça me montre que vous êtes prêt-es, et moi aussi ! 

Les retraites magiques sont un abonnement où chaque mois, on se retrouve pour une retraite virtuelle. Un moment qui peut durer entre une demi-journée et deux jours, en fonction du thème, pour plonger ensemble dans un sujet. D’ailleurs, l’un des thèmes à venir est ‘Des finances régénérantes’ donc on rentre bien dans la transmission que je veux faire 🙂

Clique ici pour découvrir l’offre et avoir + de détails.
Tu reçois un petit cadeau dans ta boite mail dès ton inscription.

Et si tu t’inscris avant dimanche 26, tu auras l’opportunité d’avoir accès à notre retraite inaugurale, en bonus. 

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

1 commentaire

  1. Déa sur 24 septembre 2021 à 4:11

    Wow, je ne sais pas pourquoi mais ton article m’a émue, bouleversée.
    Telle une vague qui me traverse, je sent ça fais écho en moi, cette envie de faire le bilan et de tracer la route vers de nouveaux (ou mes « vrai » objectifs).
    J’aime beaucoup ton article car on sent que tu est super heureuse, sereine et pleine de gratitude envers ta vie !
    Je vais sérieusement me pencher sur ces questions de journaling, mais en attendant je peux déjà dire : je suis plus heureuse que l’an dernier niveau avancée des objectifs MAIS je serais triste de mourir demain, car je sais que je n’ai pas -encore- eu l’impact que je voulais dans le monde.
    Je partirais sereine avec moi même mais aussi triste de tout ce que je n’ai pas encore accomplis…
    Pour ce qui est du passage de bâton, voila comment m’aider :
    FORME MOI ! (forme nous ! On seras le gang des sexo-prêtresses haha)
    Je sais, toutes celles que j’aime et qui font des trucs sexo cool on fais la formation de Layla Martin (elle est dans mon viseur but pas assez de money pour le moment..!),
    Je me doute que tu risque de la créer trop cher pour moi (genre 10 000E, je peux pas. 5000 pourquoi pas ? mais si c’est en dessous je préfererais ! *coucou le smic*) (et il faut faire des plans de payements en plusieurs fois)
    sincèrement depuis 2019 que j’ai eu vent de cette formation de Layla Martin, je sais que c’est quelque chose que je dois faire pour voir comment ça me transforme.
    Mais si c’est toi qui prends son enseignement + le tiens + ta vibe + EN FRANCAIS ENFIIIIN ! = BONHEUR.
    Depuis très longtemps je suis attirée par le sexe, mais je cherche encore cet espace sain et serein dans lequel me déployer.
    A long terme après m’être formée je veux créer des programmes pour aider les autres + moi aussi passer le flambeau ! Et écrire un/des livres là dessus. (impression que pas formée = pas assez pour faire ça aujourd’hui)
    Voilà mon rêve, créer cette communauté, cette espace sain et formateur pour juste, pfouh, libérer le sexe et libérer les gens !!
    J’adorerais ça, et là y a mon pti syndrome de l’imposteuse qui viens me dévaloriser : « Oh bah si Lyvia le fait tu auras plus besoin de le faire, elle est connue et pas toi et en plus ce seras forcément mieux ! ».
    Bon je pose ça là, voilà mes rêves, voilà mes idées. J’espère vraiment pouvoir concrétiser ça d’ici 2 ans max, et mourir centenaire, très heureuse et super accomplie.
    Et au pire si je meure demain bein je prie Dieu pour être réincarnée et réaliser plus vite mes rêves haha ! (y a une pression à se réaliser «tôt» plutôt que «tard», c’est plus valorisé.) (et valorisant pour soi aussi. Pourtant je le dis : mieux vaut tard que jamais !! comme tu disais dans ton post d’hier avec ta prof de sport : si on est vivant, c’est le moment ! On peut tout faire. Cette phrase est porteuse d’espoir.)

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.