Quand on va ‘trop’ bien…

C’est bizarre d’aller bien quand on est habitué à ce qu’il ‘manque’ toujours quelque chose. 

Quand on est habitué à courir, et vouloir toujours plus…

Ces derniers jours je suis en transition et j’ai eu des moments compliqués de confusion et d’anxiété.

Ceci dit, aujourd’hui un truc m’est un peu venu à la figure. 

Ma vie, de l’extérieur, comme de l’intérieur, est plutôt bien.

Quand on la regarde on se dit que j’ai une bonne vie.

A aujourd’hui, j’ai le meilleur rapport à l’argent que je n’ai jamais eu. Car j’ai enfin (alléluia) compris le schéma d’extraction et d’urgence dans lequel j’étais. 

Je suis dans un couple sain, avec un homme chouette qui m’accompagne et avec qui je grandis.

Mes liens familiaux, certains que je pensais ternis à jamais, sont rétablis et se sont assainis.

Je vis dans une grande maison, avec une belle vue, j’ai des plantes et des animaux à moi pour la première fois de ma vie.

Mon entreprise va encore faire un bon chiffre d’affaires cette année. 

J’aime ce que je fais, écris, transmets. J’ai une communauté qui malgré mes (et peut-être grâce à) mes pérégrinations d’âmes, me suit.

Je me sens détendue, en paix la plupart du temps, en tout cas tellement plus qu’avant. 

Ainsi, je vais bien. Cette année j’ai construit les fondations d’une vraiment très bonne vie.

Alors que les quelques années précédentes je les ai passées à courir après… l’argent… l’amour… la maison… la famille.

Maintenant j’ai tellement. 

Et je me dis : ah. 

Qu’est-ce que je fais de ça ?

Qui je suis quand je ne cours plus?

Qu’est-ce que j’ai à transmettre ?

Est-ce que je deviens ennuyeuse ?

Est-ce que d’autres diront que je me la pète ? Et me détesteront ?

Qui je suis quand je ne ressens pas le feu sous mes fesses ? Quand je n’ai pas à prouver quoi que ce soit, ou que je ne suis plus pressée ?

Quand j’ai même réduit mes coûts de façon à ce que ma société puisse opérer plus tranquillement, au moins un temps.

Honnêtement… je ne sais pas trop.

J’ai toujours eu une telle énergie de ‘go go go’ que je ne sais pas trop comment aborder la vie + tranquille.

Je sais qu’elle me convient. 

Je sais que je me sens vraiment bien, et qu’il y’a encore tellement de projets personnels que je veux voir à l’œuvre. 

Mais alors, qu’est-ce que j’ai à donner s’il n’y a plus à pousser ?

Qu’est-ce que j’ai à raconter quand ça va bien ?

Hum.

Voilà l’étape de ma réflexion. 

Ce pont entre celle que j’étais avant et celle que je suis maintenant ? 

C’est bizarre hein, d’arriver au stade oú tu as manifesté une bonne partie de ce que tu demandais. 

Maintenant heureusement qu’il existe toujours de nouvelles envies et de nouveaux rêves 🙂 juste qu’ils ne sont plus de l’ordre de la survie ou de l’urgence. 

Juste…. de la Vie. 

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.