Bye bye 2017

Tu dois trouver ce titre bizarre.
Je veux dire, on est en 2021, pas en 2017.
Et pourtant, c’est cette année-ci que je suis en train de laisser partir.

2017, c’est l’année où j’ai arrêté une relation de plus de 5 ans, qui, je l’ai admis maintenant, était toxique. 


2017, c’est l’année où m’a société a explosé, avec un bon dde 75k de chiffres d’affaires, à 400k.

C’est aussi l’année où j’ai recruté une équipe de taille énorme dont au moins deux personnes m’ont causé des problèmes très, très chiants.

C’est l’année où, fin décembre j’ai appris que j’étais endettée à plus de 150 000 euros.

Et c’est aussi l’année où j’ai commencé à voir une psy, pour aller mieux après la rupture notamment, et mieux naviguer mes relations.

Aujourd’hui, quatre ans après, presque jour pour jour, j’ai arrêté l’accompagnement avec ma thérapeute.

Ça y’est, je suis prête à laisser partir Lyvia de 2017. 

Celle qui a mis un gros paquet de trucs sur la table à nettoyer et processer pour les années qui allaient suivre.

Aujourd’hui, je suis dans une relation saine, fun, fluide, où on navigue les hauts et les bas sans jamais se demander l’un à l’autre de changer.


Cette année, je crois que mon chiffre d’affaire sera plus bas que ma moyenne (en même temps il reste plus d’un mois, on verra), mais qu’enfin je pense avoir un peu de profit à la fin.


Cette année, j’ai soldé une grande partie de mes dettes. C’est devenu ma priorité.

Cette année, mon équipe se résume à mon équipe comptable, en qui j’ai confiance et qui m’encourage.

Cette année, j’ai aussi choisi d’aller à fond sur mes rêves à moi, devenir la romancière que j’ai toujours rêvé d’être, et dans mon temps libre étudier et travailler sur la sexualité (tu as vu comment j’ai renversé les priorités).

Et oui, il m’aura fallu tout ce temps-là.

Bye Bye 2017. Et merci 2017.


La jeune femme à l’afro et à la belle robe bleue savait, en marchant dans les rues de New York, que sa vie allait changer.

Elle savait, en s’asseyant dans le resto italien où tout le monde l’accueillait super bien, qu’elle avait quelque chose de spécial.


Elle savait, dans ce petit appart de Brooklyn, au beau miroir entouré de Palo Santo, que l’amour était à portée.

Elle savait dans sa jolie maison à Londres, qu’elle méritait beaucoup, qu’elle méritait mieux. 


En quittant une relation, et en s’affirmant assez pour faire grandir sa société, elle savait qu’elle préparait quelque chose de grand. 

C’est aussi l’année où elle a admis pour de vrai qu’elle voulait être écrivain. 

Alors 2017 lui a donné exactement ce qu’il fallait. 

Pas tout sur un plateau, mais tout sous forme d’apprentissage.

2017, en voyant la détermination qu’avait cette jeune femme à transformer sa vie, lui a présenté toutes les épreuves nécessaires pour qu’elle devienne plus forte, plus grande, plus consciente, et ce pour les années qui ont suivi.

Et en 2021, sa période de soin a culminé. Elle a fait des changements de vie, libéré des traumas profonds, pris des décisions.

2017 a fait son travail. 

Les années qui ont suivi aussi.

Le plat de choses à régler est presque vide maintenant. 

Et il est temps, désormais, de passer à autre chose.

Une autre étape.

Bye Bye 2017. 

Merci 2017.

Merci d’avoir été l’année où j’ai planté toutes les graines pour la vie que je vis aujourd’hui. 

Merci d’avoir été l’année où tant de choses se sont effondrées pour que je les reconstruise, différemment.

Merci d’avoir été l’année où j’ai pris le vrai engagement de m’aimer.

Un nouveau cycle commence.
Merci à tous mes guides d’avoir été à mes cotés.

Lyvia 

PS : j’ai écrit un livre qui compile tous mes articles de cette fameuse année. Tu peux te le procurer ici.

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

4 commentaires

  1. Audrey sur 19 novembre 2021 à 6:38

    Tellement émue, en pleins cœur par ce texte. J’adore. Je ressent ces changement intense actuellement.
    Va tu faire un nouveau recueil de newsletter des années suivantes ? J’adore te lire, surtout que je n’étais pas là à l’époque. je suis arrivée en 2020 et c’était cool !

    • Lyvia Cairo sur 20 novembre 2021 à 1:41

      Coucou Audrey ! Merci ma belle 🙂 Alors, j’ai commencé le travail pour les années après, mais je trouve l’énergie vraiment différente. Du coup je ne sais pas trop, 2017 était une année spéciale, 2018 c’était compliqué et j’ai réalisé que je n’ai pas vraiment écrit sur ce qui se passait vraiment, donc à voir, je n’ai pas encore décidé.

  2. Medhi sur 19 novembre 2021 à 8:52

    Merci pour l’instant et pour l’espoir! Ce message est une vraie preuve que la persévérance et la patience finissent toujours par payer! Merci merci merci!

  3. Sophie G. sur 19 novembre 2021 à 8:09

    Coucou .

    C’est drôle et pas si étonnant de lire que 2017 était une sacrée année. Une année charnière pour toi et les autres ont suivies. Elle l’a été pour moi aussi . J’y ai vécu des trésors comme des traversées dont honnêtement, je ne savais pas si j’allais en sortir vivante . Pourtant je suis bien là, solide sur mes deux pieds , avec une puissance intérieure qui me fait presque monter les larmes aux yeux . Merci pour tes mots , beau nouveau cycle !

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.