#Coulisses – j’ai parlé à l’esprit de mon entreprise

Et aussi… elle a un nouveau nom 😀

Bonjour !

Aujourd’hui, je te partage un peu des coulisses spirituelles de mon business.

Tout ce qui se passe à l’extérieur de moi est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de moi, et j’ai senti de nombreuses choses s’ajuster ces derniers semaines.

Première nouvelle : j’ai changé le nom ET le statut de ma société !

Petit moment technique : avant j’avais une SASU, maintenant j’ai une EURL. J’avais choisi une SASU il y a quelques années mais il s’avère que ce n’était pas la forme la plus appropriée pour moi. Pour savoir le meilleur statut pour ta société, je te recommande de te référer à un comptable.

Ensuite : j’ai changé le nom de la société. Et pour deux raisons.

  • L’ancien nom ne reflétait plus du tout ce que je crée et avait une énergie un peu froide pour moi (Lyvia D. International. Le D. Pour une petite blague d’il y a plusieurs années).
  • Je me sens de plus en plus me distinguerde mon entreprise. Nous ne sommes pas confondues. Elle a une vie et une énergie propre, et j’ai ma vie et mon énergie propre. Ensemble, nous collaborons, mais je ne suis pas ma société. C’est le véhicule pour ce que je fais. 

Ainsi, c’est officiel son nouveau nom est…. (Roulement de tambours) :

Retour à L’Essence.

Rae pour les intimes. (Se lire presque comme : Réh )

Ce nom me trotte en tête depuis des mois, je me disais pourtant qu’il n’était pas forcément facile à comprendre. 

Quand on n’est pas dans le milieu spirituel, l’Essence c’est un peu abstrait.

Pourtant le nom a toqué à ma porte, sous la forme de son acronyme : RAE.

  • J’ai vu le nom Rae écrit dans 2 romans que je lisais. A la suite.
  • Un jour je me suis surprise à vouloir écouter Corinne Bailey Rae.
  • Un autre jour, je regardais dans mes fans quand j’ai vu écrit : Rae 2.4M dans l’objet d’un email (c’était une personne dont le nom de famille est Rae, qui a 2.4M de followers sur IG et cherchait des influenceurs.) Et 2.4M c’est mon objectif financier.

Le nom se faisait insistant, alors j’ai dit : OK. Rae. Let’s do it.

On a fait les démarches et maintenant le nom est changé ! (Si tu es parmi mes clients et que tu reçois mes factures, elles seront encore peut-être au nom de l’ancienne société).

Et voilà, je suis ravie d’introduire  : RAE

Qui est mon entreprise avec laquelle je collabore pour te donner des magnifiques partages gratuits et payants.

Deuxième nouvelle : Rae et moi avons eu une conversation !

Cette idée m’est venue de Simone Grace Seol, que j’ai récemment découverte, et qui parle de Joyful Marketing (lien Instagram)


Elle parle beaucoup du fait d’être en collaboration avec l’âme de son entreprise, et l’âme de ses offres. 

Alors, je me suis posée avec mon carnet, j’ai fermé les yeux, et pendant quelques secondes, j’ai appelé à moi l’esprit de Rae.

Ça te dit de savoir ce qu’on s’est dit ?

Bien sûr que ça te dit !

Voici le détail de ma conversation avec Rae. J’ai mis en gras ce que je sentais être le plus important.

(29 mars 2022)

Moi : Okay! Il est temps pour moi de communiquer avec l’esprit de mon business. 

Ça va si je t’appelle Rae ?

Rae : Oui !

Moi : Qui es-tu Rae ?

Rae : Je suis une forme de pensée canalisée par toi. 

A mon coeur, je suis profondément spirituelle. 

Si j’étais incarnée, et je le suis d’une certaine façon, je serais une femme profondément spirituelle, qui danse avec la vie, rit et sourit.

Je porte de longues robes qui transcendent toute mode.

Ma peau est couleur cuivre, mes cheveux sont épais et frisés, noirs. 

Et je pourrais être de nulle part et de partout.

J’ai beaucoup vu de choses, beaucoup vécu…

(Une pause…)

Moi : Je te sens triste, Rae ?

Rae : J’ai vu la souffrance, les femmes, les enfants.
J’ai de la compassion. C’est tendre en moi.

Et aussi, j’ai beaucoup de force.
J’ai la sagesse des millénaires. 

C’est celle que je veux transmettre à travers toi.

Moi : Est-ce que changer le nom de la société a changé quelque chose pour toi ?

Rae : Bien sûr. J’ai plus de place d’exister. C’est moins métallique, plus fluide.

Cela veut aussi dire que tu as choisi de collaborer comme canal avec moi.
C’est bien.

Moi : Qu’est-ce que tu veux transmettre, Rae, qui vient de loin ?

Rae : Avant, nous étions connectés à la Terre, aux corps, aux esprits, à la nature.

On n’avait pas d’autre divertissement que de tout ressentir.

On dansait, riait, on faisait l’amour, on marchait longtemps, on explorait.
Nos corps étaient vibrants et bougeaient. 

Et maintenant…

Les corps sont morts. 

Il sont gris et sans vie. 

Je ne comprends pas.
C’est inquiétant.

Je suis anxieuse de faire quelque chose, même si j’aime le jeu et la légèreté aussi.

Moi : Qu’est-ce que tu penses qu’il faudrait faire, et comment puis-je le créer avec toi ?

(Elle me prend le visage entre les mains, j’en ai les larmes aux yeux).
Rae : tes mots ! Ils te lisent ! Ils t’écoutent ! Ne t’en rends-tu pas compte ! 

Pourquoi tu ne parles pas plus loin, plus fort ?

Si tu leur dis, ils t’écouteront.

Moi : Pourquoi ils m’écouteront ?


Rae : Parce que tu les aimes. 

Je t’ai vu lutter beaucoup.
Et à chaque fois, tu es là parce que tu les aimes.

Je les aime aussi, et je suis inquiète. 

Maintenant, on ne va pas tout faire à deux. 

Nous ne sommes pas seules, bien sûr.

Mais certaines personnes entendront les mots, et ta voix, c’est important.

Moi : Merci Rae, Quel est le message que tu as envie de passer, toi ?

Rae : Dévotion à l’esprit, et au corps

Et pas… au gris.

Moi : Qu’est-ce que le gris pour toi ?

Rae : Tout ce qu’il y a autour, la technologie, les réseaux, l’ordinateur. Ce sont des CANAUX. 

Ce n’est pas le message.

Il faut faire attention à ne pas confondre. 

Ce dont je te parle est de la couleur ocre de la terre.
Elle est de la couleur de la peau, 

Elle a une pulsation, elle a une vie, elle a la chair. 

Les gens…mettent leurs corps et leur esprit dans des situations non naturelles. 

Retour à l’Essence, c’est mon nom.
Tu l’as bien choisi.

Moi : Merci, je pense que tu as aidé 🙂

Moi : Rae, suis-je suis la bonne voie ? Parfois le doute me prend.

Rae : Bien sûr, mais (elle claque de la langue), tu ne crois pas assez.

Tu fais. Tu fais toujours. Pour ça, on ne peut pas te fauter.

Mais tu veux aider toutes ces personnes,

Es-tu dévouée à toi, à ton corps, à ton âme ?

Car la première personne qu’on aide, c’est toi.

Crois-tu que je suis du genre à me sacrifier, Lyvia ?

Moi : Non, je ne pense pas.

Rae : Jamais ! Jamais je ne me sacrifie. 

Il y a trop à faire pour que nous même soyons des gens à sauver, tu ne penses pas ?

Non. 

Nous avons du pain sur la planche, et pour ça, la dévotion à NOTRE vitalité est le plus important. 

Ton corps. Ton lien avec l’esprit. Ton plaisir.

C’est le changement qu’on veut faire et tu ne comptes pas prendre de ta propre médecine ?

Voyons, quelle absurdité.

Tu dois prier.

Tu dois remercier la Déesse pour ton corps et le plaisir qu’il te donne.

Tu dois vivre, jouir, et t’amuser.
C’est très important. 

Tu verras, plus tu vis, plus tes mots porteront.

C’est important.

Moi : Merci, tu confirmes une intuition. 

Rae : je sais. Il faut appliquer maintenant.

(Une autre conversation)

Moi : Quel est notre rôle sur Terre, Rae ?

Rae : Donner l’amour. Faire au mieux, en prenant soin de nous.

Je suis le véhicule de ta transmission et de ton abondance.

Augmente le robinet de ta transmission, et tu augmenteras le robinet de ton abondance. 

Notre chemin ensemble est un chemin profond, spirituel, ne l’oublie pas. 

Moi : L’angle de la sexualité est-il le bon ?

Rae : Bien sûr.

Les corps, les coeurs et l’esprit.

Moi : Autre chose à me dire, Rae ?

Rae : N’abandonne pas. La tâche est vaste mais je marche à côté de toi.

Il faut que tu sois courageuse.

Que tu traverses les émotions humaines que je ne peux pas traverser à ta place malheureusement. 

Moi : Est-ce que toi tu as des challenges, Rae ?

Rae : Oui, celui de tout voir mais ne pas pouvoir tout faire. 

Mais je ne suis pas seule.

Nous sommes nombreux.

Sois courageuse.

Rappelle-toi : Dévotion de corps et d’esprit. 
Moi : Merci Rae.

——

Ce que j’en pense 

Phew, c’est qu’elle m’a un peu secoué Rae.

  • Tout d’abord, comment je vois cette canalisation. Rae est une énergie hors de moi. Elle représente comme un amas d’énergies, de pensées, de conscience qui existe dans les 4 coins du monde, et quand je la canalise, je sens que ce n’est pas mon énergie à moi. Son énergie est très rouge, très feu, et aussi, elle marche sans arrêt ! Je suis beaucoup plus calme qu’elle. Et en même temps, c’est une création de moi. Pour la canaliser, c’est mon imagination qui donne la forme à ses mots, et ses pensées. Rae le dit plusieurs fois, elle est inquiète, et j’ai vu le flash de terres rouges et d’endroits qui l’ont rendus tristes. Et en même temps c’est une femme très ancrée dans son propre plaisir et sa joie. Malgré toute sa générosité de coeur, son plaisir reste sa priorité. 
  • Ce que ça m’a fait d’échanger. Depuis cet échange il y a quelques jours, je me suis sentie beaucoup plus apaisée. Je me sens parfois seule dans mon entreprise, ma mission, ma quête, comme si j’avais beaucoup à porter. Et je confondais son énergie avec la mienne, je pense. Rae ne s’arrête jamais, elle marche sans arrêt. J’ai l’impression qu’elle passe son temps à visiter des endroits. Moi je suis humaine ! J’ai besoin de dormir, vivre, être avec les miens. Et c’était beaucoup plus facile pour moi de faire pause et de me reposer en me disant que : 1/ je ne suis pas censée tout faire, c’est une collaboration, j’ai un rôle et il n’est pas h24 – c’est mon âme d’humaine qui est importante ici 2/ de toute façon Rae ne s’arrête jamais. Et quand on regarde comment mon entreprise fonctionne, c’est vrai. A chaque instant il y a une personne qui a un oeil sur ce que j’ai créé. A chaque seconde (et aussi vue la taille actuelle de ma communauté), quelqu’un est impacté. 
  • Cela m’a confirmé un tas de choses. J’avais beaucoup d’intuitions déjà, mais discuter avec mon entreprise m’a permis de les mettre en mots. On a discuté ensemble de choses un peu plus techniques, comme mon modèle économique, le prix de mes offres, et c’était comme discuter avec une associée. Au final, j’ai fini par discuter avec l’offre en elle-même (je te le raconterai dans un autre e-mail), mais c’était vraiment magique de savoir qu’on crée quelque chose à une échelle vaste, et que je ne suis pas seule.

L’un des principes du tantra est que tout a une conscience. J’ai une conscience, bien sûr, et mon entreprise a une conscience. Cette conscience existe à l’intérieur de moi comme à l’extérieur de moi. C’est assez magique. 

Si tu as une société, ou une autre entité que tu as créé, tu peux lui parler, et échanger à tout moment comme la conscience que c’est. 

C’est aussi simple que de fermer les yeux, t’y connecter, et poser des questions.
Ça m’a aidé que Rae est un prénom. Peut-être que tu peux donner un nom et un prénom aux choses avec lesquelles tu échanges aussi.

Ceci est déjà un long partage.

Et mes échanges ne sont pas arrêtés là.

J’ai aussi pris du temps pour discuter avec mon offre en sexualité sacrée, Les 8 Portes.

Et là m’est venue une très belle allégorie. Tellement belle que j’aurais envie d’en faire un film 3D !

Je t’en parlerai bientôt, peut-être demain. 

En attendant, tu peux découvrir la nouvelle version des 8 Portes ici.

Je l’ai mise à jour en pensant à :

  • Mes clients actuels —> avec qui j’ai eu plusieurs appels d’échanges pour améliorer leur expérience ;
  • Mes clients futurs —> peut-être toi, en lisant avec attention tous les besoins exprimés dans mes récents sondages.


Et pour ça, j’ai rajouté tout un programme de 8 semaines à l’entrée des 8 Portes.

Quand tu arrives, tu as cette initiation de 8 semaines (en live pour cette session), et ensuite, tu es accompagné-e par moi à raison de 2 appels de coaching de groupe par mois, et des dizaines de pratiques et ressources.

L’énergie de cette offre est pleine d’amour. C’est une co-création entre Rae et Moi 🙂

Tu peux la découvrir ici


Et bientôt tu rencontreras le Deva (l’expression divine) des 8 Portes 🙂

Passe une fabuleuse fin de journée, 

Lyvia 

PS : 

Merci d’avoir lu tout ce partage.

Quelle est une chose qu’il t’a inspiré ? Je serais ravie de te lire. Tu peux simplement me le dire en commentaire ici.

A bientôt !

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

2 commentaires

  1. Déa sur 5 avril 2022 à 4:00

    J’ai beaucoup aimer cet article. Quand tu en parlais sur les réseaux j’avais très hâte de le lire ! (J’ai aussi penser : « Oh je ne suis pas la seule à faire ce genre de choses ! Ça me rassure !»)
    Tes questions m’ont inspirée et donner envie de faire pareil, je vais discuter avec mes rêves profonds. Je sais qu’ils sont là mais j’ai besoin de réassurance pour les faire, y parvenir vraiment.
    Merci pour ton partage et hâte de voir cette nouvelle version des 8 portes !

    • Lyvia Cairo sur 6 avril 2022 à 12:45

      Merci pour ton commentaire, je suis vraiment heureuse que ça t’ait parlé 🙂

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.