je cache mon bonheur…

Cela fait plusieurs jours que cette question me tourne en tête : quelle est la chose la plus vraie que j’ai à partager ?

Et à chaque fois la même réponse me vient. Et je me dis : « mais non, c’est niais, tout le monde s’en fiche de ça. »

J’ai commencé à écrire plusieurs textes, et finalement je trouve les mots.

Ma vérité du moment c’est que :

Je suis très heureuse en couple et… je n’ose pas le dire.

Mon partage est long, avec plusieurs anecdotes. Installe-toi confortablement, et lis-le. Puis n’hésite pas à me laisser un commentaire et me dire ce que ça t’inspire. Je sens que tu en tireras quelque chose…

——

«Ne dis à personne que tu as un bon homme»

L’autre jour j’étais chez ma mère. Et ma tante, sa grande sœur était assise juste à côté de moi. Ma mère est arrivée sur la terrasse en trombe en projetant de sa voix forte : « Lyvia ! Pourquoi les hommes sont aussi radins ??? »

Je l’ai regardé en haussant les épaules et j’ai répondu :

« J’en sais rien, moi mon homme n’est pas radin, il est très généreux et s’occupe bien de moi ».

Ma tante a tourné son regard vers moi et m’a dit :

« Chut ! Ne dis ça à personne ! Ne dis à personne que tu as un bon homme ! On va te le prendre ! »

Moi : « euh…. Okay ».

——

Mon couple est une des meilleures choses que j’ai dans ma vie.

Récemment, dans ma Story sur Instagram, quelqu’un m’a demandé : quelle est la chose dont tu es la plus fière ?

Et dans ma tête ça a fait comme ça :

« Mon couple ! Il est trop bien »
Non attends, je peux pas dire ça.
« Mes relations, mon couple, ma famille »
Hmmm, c’est pas vraiment vrai.
« Mon couple, mais attention, tout n’est pas parfait »
Mais en même temps rien sur Terre n’est parfait. C’est justement parce que la vie n’est pas parfaite que mon couple est super.

Et finalement fait fini par écrire :

« De mon couple. Et je pense qu’aujourd’hui c’est l’une des meilleures choses que j’ai dans ma vie. Une part de moi a envie de dire ‘mais on a des problèmes aussi’ – sauf que ce n’est pas vrai. On est super bons à se rapprocher et communiquer »

Pfiou…La vérité…

——

… et si on se moque de mon couple

L’autre jour, alors qu’on enregistrait un épisode de podcast à deux, des pensées me tournaient en tête :

On enregistre cet épisode mais…

Et si on se sépare ?
Et s’il me trompe et que c’est moche ?
Et si je le trompe et que c’est moche ?

Et si les gens finissent par dire : « regarde-les, soit-disant super couple, mon œil, c’était que du vent ».

Et si on se moque de moi, de nous ?

——

je n’ose pas dire que je suis heureuse dans mon couple

Plus d’une fois, je me suis retrouvée à écouter des amies parler de leurs relations.

Et je me suis retenue de dire à quel point la mienne était à mille lieux de ça.

À quel point j’avais un partenaire aimant, brillant, marrant, avec qui je discute des heures, qui me respecte et me parle (presque) toujours avec une voix douce, qui écoute mes besoins quand on fait l’amour, qui me valorise devant ma famille, et dont les seules critiques sont que je ne range pas les choses à leur place et que je lui fais répéter la même chose 5 fois parce que j’aime bien quand tout est claaiiir (le pauvre 😅)

——

Je cache tout cela parce que…

Peut-être que j’ai peur qu’on me le prenne ?

Peut-être que je réalise que toute relation peut s’arrêter et se transformer et que je veux rester appréciative tout en étant détachée ?

Peut-être que je ne veux pas vexer et donner l’impression d’être prétentieuse devant les autres ?

Et en même temps….

J’ai un très bon couple, celui que j’ai voulu manifester, et je peux montrer que même si on ne sait pas de quoi demain sera fait, on peut apprécier, célébrer et partager quelque chose de merveilleux, qui inspire les autres.

Et qui n’inspire pas parce que tout est lisse.

Mais qui inspire parce qu’il grandit.

Tu ne le sais peut-être pas mais le premier mois de mon couple était catastrophique.

On est tellement différents, on ne se comprenait pas, on a eu de longues conversations pour savoir si on allait continuer, et l’une des choses qui nous a maintenu c’est le Chéri qui a dit plus d’une fois « j’ai envie de voir ce que ça peut donner », parce que moi je suis une pro de la fuite.

3 ans plus tard, on a pris le temps pour nous ajuster, nous comprendre, trouver notre rythme.

Je ne me rappelle pas la dernière fois qu’on s’est disputés – (je viens de lui demander : il m’a dit – « je sais pas, ça te manque qu’on se dispute ? Viens, je vais me disputer avec toi » et il est venu m’embêter alors que j’écris !).

Notre relation est parfois challengée de l’extérieur – pour des raisons familiales, diverses sources de stress etc – mais on est le refuge l’un de l’autre, et c’est un vrai cadeau.

Mon couple est la chose la plus chouette dans ma vie en ce moment.

J’ai passé des années à fantasmer de me sentir ainsi.

Et maintenant, j’y suis. Et c’est mon nouveau ‘normal’.

Ma copine Asmae a écrit une superbe newsletter (‘je divorce’ – tu peux t’abonner et la recevoir ici), et dedans elle écrit ce qu’elle désire :

« Rencontrer des hommes qui me verraient pour qui j’étais. Que j’admirerais. Avec qui j’aurais des conversations passionnantes jusqu’à pas d’heure. Qui prendraient une totale responsabilité pour leurs émotions, leurs trauma, leur santé mentale. Avec qui le sexe ferait trembler mon corps et mon coeur. »

Et je lu ai écrit : c’est possible.

Et je le sais, parce que c’est ce que moi, j’ai.

Et toutes, tous, nous pouvons aspirer à ça.

Peut-être que ma prochaine étape c’est m’assoir encore plus dans cette relation, lui faire confiance.

M’ancrer encore plus dedans. Nous faire confiance.

Me dire que peu importe ce que la vie nous réserve, on a fait le choix d’être à deux.

Et que le plus important est de se sentir être soi, de se sentir bien.

——

Je vais finir sur ça :

La dernière fois, Le chéri m’a fait une remarque devant d’autres personnes que je n’ai pas comprise. Je ne lui en ai pas reparlé, et deux jours après il a abordé le sujet.

Après 20 minutes de conversation, j’étais en larmes, j’étais vexée, upset, je voulais m’isoler.

Il m’a dit sur le ton de la plaisanterie : « mais non, attends, on est censés finir cette conversation en avançant joyeusement main dans la main. »

Alors on est restés, et on a parlé. Deux, trois heures. On s’est compris. J’ai compris quelque chose sur lui. Il a compris des choses assez profondes et fondamentales sur moi, que je n’avais jamais articulé à personne.

C’était des choses pour certaines sombres, et il m’a dit : « je suis content que tu m’aies dit tout ça, je vais pouvoir te protéger ». J’ai pleuré encore un peu, de soulagement cette fois. Et on est effectivement partis main dans la main joyeusement.

Le soir, dans le lit, j’avais la tête posée sur son torse. Il a murmuré : « je crois que je t’aime encore plus maintenant que je te connais mieux ».

Et ça, mes chers, c’est le genre de couple que j’ai.

Oui, je suis très fière.

Ce qu’on vit est très doux, fun et ressourçant ;
C’est précieux.
Et à la fois je veux le protéger.
Et je veux donner l’espoir que ça existe.

Comme a dit Rumi : « Ce que tu cherches te cherche aussi »

Et en vous écrivant ici, j’ai eu l’espace de m’ouvrir encore plus, dans ma vérité.

Ça m’a fait du bien, tellement de bien.

Merci de m’avoir lue 🙂

Lyvia

PS : Cet homme formidable dont je parle ici, il anime avec moi une série d’ateliers sur la sexualité. Et ça va être vraiment bien.

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.