Mon partenaire a plus envie de faire l’amour que moi, comment faire ?

Imagine…
Tu n’as pas envie de faire l’amour, tu as même un peu la flemme. Et c’est…

Complètement ok.

Tu passes des moments roudoudou câlin avec ton-ta partenaire
Vous regardez Love is Blind sur Netflix ensemble (ou c’est que moi :D)
Vous faites des balades à vélo
Vous rigolez avec les amis

Et non vous ne faites pas l’amour en ce moment.
Et c’est complètement ok.

Vous vivez votre sexualité en cohérence avec ce qui est vrai aujourd’hui.
L’un des deux ou les deux n’a pas envie de ça, et c’est vraiment pas très grave en fait.

Là où ça se corse :

  • quand l’autre se frustre, projette cette frustration sur nous et dit « mais moi j’ai des besoins !»
  • quand on se sent coupable, mal à l’aise, un peu nul.le de ne pas avoir envie.
  • quand on voit autour de nous ces couples qui ont l’air de pas pouvoir se lâcher et qu’on se compare en se disant que notre couple doit avoir un problème.

Dans ce cas là, votre problème n’est pas le sexe… mais le stress.

1 • Ce n’est pas ton rôle de remplir les besoins sexuels de ton•ta partenaire

Peut-être que ça te choque, mais si tout le monde le comprenait, le monde irait mieux.

C’est ok que ta.ton partenaire ait des besoins et envies, qui comprennent le rapprochement intime. Mais c’est comme tout, parfois tu seras super enthousiaste de remplir ce besoin, parfois non.

Par exemple, j’adore aller à la plage, mon mec, pas trop. Mes besoins d’aller à la plage sont bien plus élevés que les siens. Alors j’y vais seule. Et il vient avec moi de temps en temps quand il a envie.

Si après un certain temps, ton-ta partenaire émet que ce besoin de sexualité à deux à une certaine fréquence est fondamental pour poursuivre le couple (un peu comme si je disais à mon mec que c’est vraiment important pour moi d’être en couple avec quelqu’un qui partage cette passion d’aller me baigner) – eh bien vous avez deux options :

  • soit regarder ensemble dans quelle mesure celui ou celle qui n’a pas envie aimerait développer cette envie et comment vous pouvez envisager ce projet à deux ;
  • soit admettre que vous n’êtes pas compatibles sur ce plan et envisager une séparation ;


Mais en aucun cas il n’est acceptable de soumettre son besoin à l’autre comme étant un dû.

Car cela force l’autre dans une situation inconfortable, probablement la.le pousser à trahir sa vérité de l’instant.

Le manque de désir n’est pas un problème, c’est comme ne pas vouloir manger de chocolat pendant un moment alors que tout le monde dit que c’est délicieux le chocolat.

2 • C’est contreproductif de te sentir coupable de ne pas avoir de désir.

Te sentirais-tu coupable, mal à l’aise, nulle de ne pas aimer le chocolat en ce moment ? Non. Eh bien c’est pareil pour le sexe.

Le désir a des saisons. Le désir est aussi complexe.
On a tous.tes besoins d’une alchimie et d’un environnement différents.

Et y’a pas à dire mais le sexe demande un certain effort.
Pas seulement physique, mais aussi énergétique – on se met littéralement à nu, on est vulnérable, on se questionne.

Ce n’est pas toujours le truc le plus confortable de la Terre.

Après, il y’a moyen d’arriver à ce confort et cette légèreté.
Comme il y’a des moyens d’avoir plus de désir…. Si on a envie.


Si tu te sens cool et tranquille comme ça, y’a pas à se prendre la tête.
La meilleure chose c’est de toujours prendre son temps et s’écouter.

Une saison où tu ne mets pas d’énergie à faire l’amour peut être une saison pour autre chose :

…te reposer
…créer
…ré-apprendre à connaître ton-ta partenaire
…développer une pratique de masturbation consciente

Le sexe à deux c’est une activité comme une autre.
On choisit de la faire si et quand on a envie.

3 • Tout le monde a des fluctuations de désir

Tu veux un secret ?
Tout le monde galère un peu dans sa sexualité, ou a minima se questionne.

Tout le monde vit dans le même monde capitaliste et sexiste où même pour les hommes le sexe est performatif.

Donc, plutôt que de te comparer, aie de la compassion pour toute une génération qui n’a pas reçu d’éducation sexuelle bienveillante 🙂

Ne pas avoir de désir n’est vraiment pas grave, et le plus important c’est d’être en cohérence avec qui tu es, là où tu en es.

C’est une pratique spirituelle que d’être dans sa vérité.
C’est pourquoi dans Sacrée Sexualité Le Programme, nous commençons par des pratiques de cohérence avec les besoins, les limites, l’intuition, etc.

Et oui, il est probable qu’une étape est que tu n’aies pas de sexualité à deux 🙂

Si tu es prêt.e à avoir une sexualité en cohérence avec qui tu es, qui va affecter tes relations, ta paix intérieure et ta connexion à l’invisible, rejoins-nous !

Tu peux y participer en nous rejoignant :

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.