Comment partir en week-end quand on n’est pas Crésus #3 – Activités et conseils pratiques

Comment voyager pas cher - Activités et conseils pratiques

Caro est de retour avec des astuces pour partir en week-end sans se ruiner:

 

Bonjour à tous !

Après avoir vu ensemble comment trouver des vols pas trop chers pour partir en week-end, un hébergement avec un super rapport qualité-prix et comment se nourrir sans se ruiner, je vous propose ce mois-ci d’attaquer le dernier volet de la série «partir en week-end à petits prix»!

 

Les activités sur place

Quand on part en week-end dans une ville étrangère, l’idée est de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle histoire et de ressentir l’ambiance de la ville. Mais alors, que faire quand on a un mini-budget?

Une, deux, une, deux: vive la marche à pied !

 

L’une des meilleures façons de découvrir une ville (et la plus économique), est la marche à pied (d’où l’intérêt de prendre un hébergement en centre-ville comme conseillé dans le précédent article).

Arpenter les rues, s’émerveiller devant de belles architectures, flâner dans un parc… Se faire un petit circuit avec les lieux principaux à voir est une bonne manière de s’occuper tout en découvrant.

La plupart des centres d’intérêt d’une ville se visitent de l’extérieur. Et en 2-3 jours, on n’a pas forcément le temps d’entrer dans les détails, donc voir les principales attractions extérieures d’une ville en lisant les lignes explicatives de son petit guide touristique pourrait suffire.

Cependant, pendant le week-end, je vous recommande de visiter au moins un ou deux monuments de l’intérieur. Par exemple, les églises ou les cathédrales sont souvent gratuites, ou encore, à Londres de nombreux musées ne sont pas payants.

N’hésitez pas à regarder sur internet avant de partir les visites gratuites ou alors de repérer les jours de gratuité (en France, les musées sont gratuits les premiers dimanches du mois!).

 

Vous épargnerez votre petit budget en préparant votre voyage grâce aux blogs.

Encore une fois, le temps est la seule vraie grosse dépense d’un week-end à petits prix.

 

Si la ville est un peu étendue (comme Londres), je vous recommande de prendre une carte de transports à la journée, qui sera plus économique que ticket par ticket. Vous serez ainsi libre d’aller d’un monument à un centre-commercial sans marcher 10 km.

Car la marche pied est très bien pour les villes à taille humaine comme Séville, Madrid, le centre de Rome par exemple, mais dans les villes trop étendues, cela peut être frustrant et fatiguant. Et un week-end doit être un moment de plaisir et de détente avant tout. Ce n’est pas la peine de faire un marathon en 48h: prenez les transports!

 

Quelques conseils pratiques pour économiser encore quelques euros

En complément des petits secrets que je vous ai livré dans ces trois articles, en voici quelques autres qui peuvent s’avérer très pratiques:

  • Si vous partez en avion, évitez de mettre un bagage en soute. Prenez seulement un petit sac avec vous (respectant strictement les dimensions autorisées par votre compagnie aérienne, sinon c’est un gouffre financier). Attention à ne pas embarquer de rasoirs, ciseaux ou de flacons liquides supérieurs à 100ml (déodorants en spray inclus), sinon ils vous seront sucrés à l’embarquement!
  • Si vous prenez le train pour l’Europe, sachez que les réservations pour l’Eurostar (Londres) ouvrent 6 mois à l’avance, et le Thalys 4 mois à l’avance. Pour l’Espagne, l’Elipsos vend ses billets 3 mois à l’avance, comme pour le TGV en France (sauf cas exceptionnels des vacances d’hiver et d’été, 4 mois avant).

 

  • Lors de votre départ et de votre retour, évitez d’acheter vos repas ou sandwichs dans les transports /gares / aéroports, où les prix sont gonflés. Soyez prévoyants!
  • Prévoyez de la marge avant de prendre votre vol / votre train, pour être certain de ne pas le louper et imprimez vos billets à l’avance. Les compagnies comme EasyJet chargent 48 euros minimum pour changer votre vol si vous l’avez raté, et Ryanair charge minimum 40 euros si vous n’imprimez pas votre billets à l’avance! Vérifiez aussi que votre carte d’identité ne soit pas périmée. Si c’est le ce cas vous seriez interdits de monter à bord.

 

  • Faites attention aux rabatteurs: on croit parfois faire une bonne affaire en payant l’entrée d’un monument moins chère dans la rue à un inconnu, mais le billet peut être faux ou périmé. Je vous recommande de n’acheter vos tickets que dans des lieux officiels, sinon c’est de l’argent perdu.
  • Dernier petit conseil: pour le shopping, repérez les périodes de soldes dans les villes concernées. En effet, ce ne sont pas les mêmes dates en Angleterre, en Espagne ou en France par exemple. Repérez également les enseignes « made in » le pays où vous êtes: comme il n’y a pas de frais de transport, les prix sont souvent plus intéressants qu’en France (exemple de Zara, Massimo Duty ou Mango en Espagne).

 

Et voilà, vous êtes désormais prêts à vous casser en week-end, même si votre budget est tout petit!

Osez, il n’y a pas de raisons, vous pouvez le faire. Enjoy your weekend!

 

Pour ceux qui veulent se casser au Sri Lanka, je vous retrouve sur mon blog Tongs et Sri Lanka pour partager avec vous mes bons plans.

 

Des questions pour Caro? N’hésitez pas à les poser dans les commentaires!

Credit photo: TheeErin via photopin cc
F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.