La lettre de Florian #2: Le guide du bon petit V.I.E.

Florian - coxs baza bangladesh | Je me casse

Florian est de retour et nous raconte comment il a pu s’expatrier grâce au Volontariat International d’Entreprise. Après avoir quitté la France pour la Côte d’Ivoire, il vit maintenant au Bangladesh. N’hésitez pas à lui poser des questions dans les commentaires! A toi Florian:

 

Bonjour à toutes et à tous !

Pour mes fans les plus assidus, vous vous rappelez sûrement que lors de mon dernier article je parlais du jour où je m’étais cassé.

Comment partir à l’étranger, voyager et travailler en même temps, tous ces délires de mec paumé etcetera

 

Bref, pour apporter du sens à ce que je vous raconte et un petit plus de concret j’ai eu l’idée (ouais, ok c’est ma femme qui me l’a soufflée) de vous parler du concept de VIE ou Volontariat International d’Entreprise.

Un VIE est un volontaire, à ne pas confondre avec bénévole, de 18 à 28 ans qui part à l’étranger pour le compte d’une société française et qui selon le pays d’affectation, est appelé à toucher une indemnité mensuelle plus ou moins importante.

Notez que vous gagnerez mieux votre vie si vous êtes VIE en Angola plutôt qu’en Belgique.

Tout cela répond à des critères très précis fixés par l’organisme Ubifrance en lien avec l’État français et n’est évidemment pas négociable.
Voilà donc un très rapide résumé de ce que peut être un VIE dans la théorie. Dans la pratique étant moi-même un VIE au Bangladesh, je vais essayer de vous raconter ce que cela peut vous apporter et comment vivre cette superbe expérience.

 

 

1. Prêts ? Postulez !

 

Florian - Pecheurs cote divoire | Je me cassePour partir bosser en VIE à l’étranger il suffit de deux choses importantes : la volonté et Civiweb.

Comme vous le savez peut-être déjà, ce site est la référence en termes d’offres de volontariat au-delà de nos frontières.

Il suffit juste de remplir votre dossier en ligne et vous pourrez ainsi accéder à une proposition de poste d’informaticien au Vanuatu ou encore de Chef produit dans la pampa argentine.

Bref, tout est là et si vous arrivez au bon moment vous trouverez sûrement le poste taillé pour vous.

Une fois que tous les feux sont au vert de votre côté, que vous avez convaincu votre famille que, non le Nigéria n’est pas si dangereux et que le poste proposé est alléchant, allez-y postulez !

Si vous êtes sélectionné(e) vous serez sûrement convoqué(e) par Ubifrance à Paris pour une réunion pré-départ.

Tout vous sera expliqué. Depuis l’importance de ne pas divulguer ses données professionnelles à la nécessité d’avoir un comportement exemplaire et de représenter la France comme il se doit.

 

En termes d’assurances, vous serez automatiquement affilié à April International et vous pourrez étendre votre couverture pour vous et les membres de la famille vous accompagnant.

Lors de cette réunion vous serez également amené à vous réunir entre groupe de pays, pour échanges et discussions. En général des pays comme les USA ou la Chine formeront les groupes les plus imposants de ce rassemblement.

Pour ma part lors de cette réunion, lorsque le Bangladesh a été mentionné, deux personnes se sont levées, moi et un ami français.

Seulement deux me direz-vous ?! Eh bien oui le Bangladesh n’attire pas les foules mais au moins cela permet de créer de vrais liens avec votre partenaire d’aventure, que je salue!
Passée cette journée de sensibilisation à Paris, vous êtes fin prêts à rejoindre votre pays d’affectation. En bon petit soldat vous allez représenter la France à l’étranger, alors soyez à la hauteur ☺

 

2. Cassez-vous !

 

Lors de ma journée d’intégration je ne voyais pas forcément l’intérêt d’étendre ma complémentaire santé à 100% et je pensais que la couverture de base était déjà bien suffisante.

Ceci dit après y avoir réfléchi à deux fois, je me suis dit que pour quelques euros de plus mieux valait être complètement protégé.

Grand bien m’en fasse car au bout d’un mois au Bangladesh j’ai été hospitalisé d’urgence suite à une intoxication alimentaire.

Et même s’il est vrai que la compagnie d’assurance n’est pas des mieux organisées, j’ai été pris en charge.

Une fois ce mauvais épisode passé, j’ai pu me re-concentrer pleinement sur ma mission professionnelle.

 

Florian - Cote d'Ivoire | Je me casseSur place vous pourrez effectuer une mission d’une durée de 6 à 24 mois dans un contexte d’expatriation, normalement dynamique et ayant un effet booster sur votre CV et par conséquent votre carrière.

 

L’énorme avantage d’un VIE sur un autre continent c’est que cela vous permet de vous affirmer dans un contexte international, perfectionner vos langues étrangères et ainsi vous démarquer d’un candidat au profil « classique ».

 

Du côté des désavantages, si vous tenez absolument à faire rimer votre évolution de carrière avec augmentation de salaire sachez qu’il est normalement impossible de voir son indemnité augmenter en cours de mission.

Si vous avez signé pour 6 mois je ne pense pas que cela soit un problème mais si comme moi vous partez sur deux ans cela pourrait en bloquer plus d’un je pense.

 

Toutefois comme je l’ai dit précédemment, l’important dans ce type de contexte est de profiter à fond d’une expérience professionnelle unique qui sera certainement bénéfique par la suite.

Il est d’ailleurs fréquent que les VIE envoyés à l’étranger soient rapatriés auprès de la maison mère en France. Cette remarque est valable pour celles et ceux qui auraient un jour envie de se casser à sens inverse et de retourner au pays !

 

3. En résumé, les avantages et les inconvénients

 

Pour moi être VIE au Bangladesh c’est un avantage pour les raisons suivantes:

  • Cela me permet de voyager (de temps en temps) et de découvrir un pays encore assez méconnu et peu ouvert au tourisme
  •  Me forger une véritable expérience professionnelle dans un contexte international et perfectionner mon anglais (et mon bangladais ^^)
  • Profiter des opportunités professionnelles offertes dans un pays en voie de développement et en pleine expansion économique pour se créer un carnet de contacts important
  • Découvrir de nouveaux amis, une nouvelle culture, de nouvelles exigences…
  • Cotiser pour ma retraite en France, car un jour j’y reviendrai!

 

Mais même si il y a beaucoup d’avantages, il existe aussi quelques inconvénients tels que:

  • Faire des horaires parfois très soutenus
  • Toucher la même indemnité durant toute la durée de sa mission
  • Être éloigné de sa famille et ses amis (eh oui même les baroudeurs ont leur moment de nostalgie)
  • Vol Aller / Retour pour le début et la fin de mission seulement. En ce moment je suis en vacances en France après avoir payé le billet de ma poche

 

Florian - Village bangladesh 2 | Je me casseEn conclusion mon expérience de VIE, qui dure maintenant depuis 6 mois, est plutôt un succès.

Après une intégration et des débuts professionnels très difficiles, je commence à profiter pleinement des avantages listés ci-dessus.

Mais s’il est une chose à ne pas oublier c’est que c’est avant tout une expérience qui vous rend plus fort, plus ouvert, plus humble.

 

Cela vous permet d’apprendre, d’observer une autre façon de travailler, une autre manière de vivre pour votre bien et celui des autres.

C’est pourquoi je vous conseille de partir à l’aventure en tant que Volontaire International d’Entreprise !

 

Ainsi s’achève mon deuxième article qui je l’espère vous aura plu et vous donnera l’envie de partir à l’aventure, si vous le souhaitez. Je me languis de lire à nouveau vos commentaires et vous dit à bientôt !

Florian

 

Merci à Florian pour cet article très instructif. Alors, le Vanuatu ça vous dit? Si vous avez des questions pour Florian, n’hésitez pas à lui écrire dans les commentaires.

Lisez ici la précédente Lettre de Florian où il raconte son choix d’expatriation: ‘Comment je me suis cassé

 

 

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.