Une vie sans lundi #58 – Ton année 2015, tu la veux comment?

Ton année 2015, Tu la veux comment | Je me casse

Woop Woop! JMC est de retour et Lyv est dans la place, avec la P-Ê-C-H-E !

Je suis super excitée par cette nouvelle année. Je suis tellement excitée que je ne sais pas par quel bout commencer cet article.

2015: Une nouvelle année. Absolument tout peut arriver. Une grande page blanche qui n’attend plus que l’on trempe les doigts et les orteils dans la peinture et qu’on dessine dessus. Youhou!

2014, c’est fi-ni! Ça veut dire que tout ce qui nous pesait, nous empêchait d’avancer, c’est fini aussi! Et qu’on ne garde que le bon, le meilleur, le top du top.

En 2015, on fait ce qu’on veut. On décide!

 

Alors, alors, vous la voulez comment l’année 2015?

 

Moi je la veux abondante. Je la veux fun. Je la veux pleine d’amour, et de belles surprises. Je la veux plus stable que 2014 (mais pas trop quand même).

Et si je la veux comme ça, alors elle sera comme ça (comme pour les cadeaux, c’est ‘l’intention’ qui compte).

L’année dernière, à la même époque, je vous expliquais que je ne prenais plus de bonnes résolutions. Pour deux raisons 1) je prenais toujours les mêmes 2) je ne les tenais jamais.

Quand je fais mine de formuler des résolutions du genre ‘aller à la gym’, ‘manger moins de gâteaux’, ‘arrêter d’acheter des bouquins que je n’ai pas le temps de lire’, une petite voix dans ma tête fait ‘mais oui, c’est ça’ et me rit au nez. Et elle a raison. Elle me connait.

Donc, non aux résolutions. On ne les respecte jamais de toutes façons.

Je propose qu’on la remplace, comme l’année dernière, par une intention. Un mot. Un mot qui détermine ce que l’on veut obtenir de l’année. Qui nous recalibre quand on est un peu perdu. Qui nous permet de nous sentir mieux une fois qu’on l’a prononcé.

Mon mot pour 2014 était confiance. Et je dois dire que je commence 2015 avec une confiance de guerrière. Je sais que peu importe ce que je veux obtenir, cela dépend de moi et des actions que je mets en place. Je sais qu’il y a toujours une ‘prochaine’ action.

J’ai confiance en l’univers et j’ai confiance en mes capacités. Alors boom, ça c’est fait. Je garde.

J’ai passé les fêtes à me demander quel serait mon mot de l’année 2015. C’est une décision importante, on le garde toute une année quand même…

Et j’ai décidé: Abondance.

 

Et vous savez pourquoi? Parce que 2014 est l’année où j’ai découvert ce qu’était la vraie abondance.

L’abondance financière (l’argent) notamment fait maintenant partie d’un de mes sujets préférés.

2014 m’a fait réaliser que

1) l’abondance n’a rien à voir avec la ‘quantité‘ d’argent que l’on a, mais avec ce que l’on en fait

2) l’abondance est un état d’esprit. On peut se sentir riche (ou réaliser qu’on l’est en fait) peu importe la somme sur notre compte en banque

3) que cette peur du manque est souvent ce qui nous empêche d’avancer, de nous casser. On a peur de manquer. Et cette peur de manquer arrive peu importe là où on est sur le chemin, peu importe combien on gagne, peu importe là où l’on en est dans notre business. Encore une fois, ce n’est pas une question de nombre, mais d’état d’esprit.

Alors en 2015, je décide de vivre une vie d’abondance. Et par conséquent de gratitude pour ce qu’elle m’offre. Je décide de vivre de belles expériences, de prendre soin de moi et de ceux que j’aime, de profiter des moments que j’ai, de ne pas me poser de limites, de voir toujours plus grand, de gérer mes finances avec intégrité et  d’apprécier les petits moments avec plus de conscience.

 

Ma vie est déjà abondante, et mon but cette année est de m’en rappeler.

Je vous écris de mon café préféré juste après avoir bu un super chocolat chaud (j’adore le chocolat chaud… et je ne bois toujours pas de café 😉 ). Je travaille avec des personnes formidables, je les accompagne dans la création de leur vie sans lundi et je change le monde à travers elles.

Je sais que cette année, je vais bouger. Je vous en dirai davantage bientôt, mais des contrées éloignées et exotiques (pour nous européens) sont à prévoir.

 

Dans le fait de se casser et de créer une nouvelle vie, votre disposition d’esprit est votre ressource numéro 1. Alors, je vous pose deux questions, et j’attends vos réponses dans les commentaires:

1 – L’année 2015, vous la voulez comment?

2 – Quel mot choisissez vous pour l’année 2015. Le mot qui vous guidera, vous motivera, et qui résume ce que vous recherchez?

 

A vos claviers, et… bien entendu, excellente année !

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.