Cela ne sert à rien d’être un soldat modeste

Nous sommes des soldats, nous avons chacun une mission à accomplir parce que la Terre va mal. Et quelque part, c’est vraiment un luxe de ne pas répondre à un appel comme celui-ci, de choisir de ne pas traverser ces émotions là – encore une fois, je ne juge personne parce que je sais que c’est putain de dur. Mais c’est vraiment un luxe car le monde dans lequel on vit ne va pas bien. L’environnement ne va pas bien, les droits des femmes et des enfants ne vont pas… C’est un luxe de ne pas le faire mais c’est un privilège de pouvoir le faire. 

Quand on reçoit un appel qui peut changer l’humanité, on est souvent trop modeste en se disant qu’on n’a pas ce qu’il faut pour y arriver. Sauf que ce n’est pas vrai, j’ai une puissance à admettre, avec mes mots, avec ce que je suis capable de transmettre, et ça je le vois tous les jours. Je ne peux pas me cacher derrière de la modestie et du « je ne suis pas assez bien ». Toute ma vie « je ne suis pas assez bien », « je n’ai pas la légitimité » étaient mes excuses … Tu connais ça ? Mais tout ça n’est pas vrai !

On n’a pas besoin de soldats modestes. On a besoin de savoir quelles sont tes armes, à quoi tu es bon.ne, comment tu peux aider. Moi je peux aider avec mes mots, en continuant à écrire, à partager des messages, mais aussi d’une autre façon que je commence à explorer sérieusement, en étant un canal puissant pour les messages venant de plus haut. Et je suis un bon canal. Je capte bien. J’ai la capacité de mettre en mots, j’ai une puissance en moi qui vient de ce que j’ai vécu, de ce que mes ancêtres ont vécu. Je suis un soldat important, il faut que je reconnaisse ça. 

Ça ne sert à rien d’être un soldat modeste. 

Imagine que tu es dans the « the walking dead », tu ne peux pas dire « ah non mais moi je ne sais rien faire, laissez-moi sur le canapé ». Là, dans le monde c’est « the walking dead » en version +++. Donc si tu as une arme, une capacité, un talent, il te faut le courage d’y aller. Sinon tu laisses tout le monde tomber. La partie humaine de toi voudrait rester regarder Netflix toute sa vie, mais tu n’es pas sur Terre pour ça. 

On est des soldats.

C’est dur de répondre à l’appel.

Mais l’appel est là.

La spiritualité est un peu à la mode ces jours-ci, mais ma spiritualité à moi n’est pas légère, ni fun, ce n’est pas de s’asseoir en cercle avec mes copines et se tenir la main. Ma spiritualité c’est aller à la guerre. Mais je ne suis pas un guerrier de lumière. Ce n’est pas de lumière dont on parle là. Je suis un guerrier de feu. C’est un guerrier pacifique qui n’agit pas pour le mal. C’est un guerrier de l’amour, certes, mais l’amour est dur, l’amour n’est pas tout le temps doux.

L’amour nous demande de regarder les choses qui nous font honte, pour lesquelles on se sent coupable, les choses qui sont dures à regarder en face, qui nous font peur. L’amour nous demande parfois de faire mal aux autres pour se choisir soi, et c’est la chose la plus dure à avaler : je ne crée pas que du bon, tout le temps autour de moi. Mes actions ont des conséquences qui ne sont pas toujours lumineuses. Et c’est ok. Parfois en se choisissant soi, on laisse des personnes que l’on aime. Cela ressemble à de la souffrance pour eux au début, mais c’est à nous d’avoir la foi qu’en suivant notre vérité, on laisse l’opportunité qu’il suive la leur aussi. Et c’est à nous d’avoir le courage de suivre l’Amour, même si cela fait mal pendant un temps.

On peut avoir la sensation que dire la vérité ne se fait pas. Qu’on va blesser l’autre, on veut être gentil n’est-ce pas ? Or à vouloir être gentil, on finit par être quelqu’un qui ment. Quelqu’un qui ment ne pose pas ses limites, et ne permet pas aux personnes autour de lui/elle de se positionner dans leur propre vérité. Et cela peut créer confusion, colère, et ressentiment.

Nous mentons plutôt que d’admettre ce qui est vrai car nous voulons être apprécié, aimé. Nous ne voulons pas, pour une seconde, être dans la peau de la personne qui créé de la tristesse, de la peine, du rejet à l’autre. On veut se protéger. Protéger notre image de ‘bonne personne’. Même quand cette ‘bonne personne’ est quelqu’un qui ment.

La vérité blesse. Mais le silence tue. Et c’est souvent toi qu’il tue à petit feu, avec des conséquences néfastes sur les personnes autour de toi.

Alors dis-moi la vérité. Même si elle a le potentiel de me heurter, car avec la vérité, je peux travailler, je peux me positionner.

Ne pas dire la vérité pour ne pas blesser n’est pas une option. Car le ressentiment que cela crée n’est pas beau.

Aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de personnes qui se contorsionnent pour mettre les autres à l’aise.

Nous avons besoin de personnes qui sont vraies, honnêtes, et qui savent dire oui, non, ou stop. 

Avec amour, ET courage.

Plein d’amour <3

Lyvia 

Porto, 29 juillet 2019 – 2 jours avant départ

PS : J’ai décidé de laisser un peu plus de temps pour le bonus Rebecca ! Tout simplement parce que hier soir j’étais complètement déconnectée et je n’ai pas pu faire de rappel.
Ainsi, tu as jusqu’à 13h si tu veux t’inscrire à l’Energie de Vie et profiter de recevoir Rebecca gratuitement 🙂

Je t’embrasse, 

Lyvia

F
[social_warfare]

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.