Digestion après lancement géant – En coulisses

Bonjour !

Wow, ça fait plus de deux semaines que je n’ai pas écrit de newsletter. Et ça fait bizarre de revenir. Je n’ai presque pas les mots. Non, c’est faux, cette newsletter risque d’être longue, car ça fait 2 semaines que je l’écris dans ma tête.

D’habitude j’écris la newsletter plusieurs fois par semaine, mais après mes deux semaines de lancement (ce qui est une LONGUE période pour moi), j’ai enchainé avec une semaine très chargée de rendez-vous – je n’avais pas anticipé que je finirais tout juste un lancement – avec en plus un programme à démarrer. 

J’ai été K.O. plusieurs jours, et j’ai passé la semaine passée à m’en remettre. Mon énergie ne tient pas en continu, elle fait des hauts et des bas, et elle avait besoin de se rétablir.

Je ne suis pas remise à 100%, je ne suis pas encore dans ma phase euphorique / créative. Mais je me suis dis que si j’attendais que tout soit clair pour écrire, ça nous emmènerait sûrement à l’année prochaine.

Peut-être que tu l’as suivi (c’était dur à louper quand même) : début octobre, j’ai fait un lancement avec un défi fou : rassembler 1000 personnes pour un programme sur l’argent, au prix de 22 euros. A part des livres, j’ai très peu vendu à ce prix là. 

Et 1000 personnes c’est un nombre de clients que je n’avais jamais atteint avec un lancement (mon max était 244). 

C’était un sacré défi, mais j’ai eu comme une fulgurance créative, je me suis laissée portée par elle. Et comme j’avais envie de tester des choses, je me suis dit : « pourquoi pas ! »

Alors j’ai lancé, et c’était fou ! On a atteint 1100+ personnes en une semaine (ce qui est mon max de durée de lancement habituellement), et au final nous sommes 1670 personnes. C’est assez dingue. Pendant le lancement j’avais un peu du mal à réaliser. Et je pense que je ne réalise toujours pas vraiment.

Tout à l’heure j’écrivais une liste de gratitude, et j’ai écrit : je suis reconnaissante que tant de personnes me fassent confiance de prendre soin de leurs coeurs et leurs rêves. C’est vraiment une chose magnifique…

Ce lancement m’a chamboulée. J’ai appris et compris tellement de choses. Et deux semaines, je me dis que ce n’est que le début d’un nouveau chemin. 


Dans cet article, je veux te raconter un peu ce que j’ai appris, et compris, avec l’espoir que cela t’inspire sur ton chemin aussi.

——

Voici un préambule que j’ai écrit il y a quelques jours :

Préambule :

Je me sens très humble.

Je me sens toute petite face à quelque chose de beaucoup plus grand que moi.
Je pensais contrôler, maîtriser certaines choses, mais pas du tout.
Je me sentais ‘au-dessus’ pour certaines choses aussi, comme si j’étais leur maîtresse maintenant. Mais pas du tout.
Je ne sais rien. En tout cas je ne sais pas grand chose.
Et de cette place, tout peut se passer.

Lâcher le comment…

J’ai posé des intentions fortes ces derniers temps. Et j’avais une idée préconçue de ‘comment ça allait arriver’. Dieu, la Source, L’Univers, a explosé toutes ces idées.
En lâchant totalement, et en abandonnant ce que je croyais être ‘la’ voie, Elle m’a donné l’opportunité des choses qu’avant je ne voyais pas.
C’est impressionnant. 

Je me sens toute petite face à la puissance des forces autour de moi.

Et j’apprends le pouvoir de la prière. La prière où je remets mon sort entre les mains de plus grand que moi. Entre les mains de forces qui sont à mes côtés, qui veulent mon bien, et qui attendent juste que j’arrête d’être en travers de leur chemin.

Fascinant….

PARTIE 1 – Réflexions en Vrac

Voici, en vrac, ce que je peux partager sur ce lancement.

Tout peut basculer en un instant, mais le travail de fond prend du temps. 


2021 n’a pas été une année particulièrement simple pour moi. Ce lancement est arrivée à un moment où j’étais découragée. De nombreux frais à couvrir, des soucis de santé, des choses familiales à régler, et pas tellement d’inspiration sur ma direction. J’ai testé beaucoup de choses et certaines étaient fluides, d’autres pas trop, et je n’étais pas habituée à me sentir comme ça. L’énergie a beaucoup bougé cette année. En moi, autour de moi…

Pour une année d’entrepreneure, la barque était difficile à mener. Mais j’avais déjà vécu bien pire, donc c’était ok.

Et j’ai vécu une chose que je ‘sais’ arrive à chaque fois. Quand tu avances sur un chemin, que tu es sur le point de tout abandonner, et par un moment de grâce, où une intuition écoutée pousse à l’action, quelque chose de magique se met en place.

Le truc de fou c’est que c’est absolument impossible à planifier. On ne peut pas savoir à l’avance comment cela va se passer. J’ai passé mon année à tester des choses et ça faisait longtemps que je n’avais pas ressentie une telle fulgurance. 

On m’a demandé «pourquoi j’avais choisi cette stratégie ? » – Et cette question voudrait dire que je savais que ça allait marcher. Je n’en savais rien. J’ai eu une idée, je l’ai exécutée. J’ai senti sa justesse, j’avais la foi. Comme j’ai eu la foi pour tant de choses avant.

Ce que je veux dire c’est que… tout peut basculer en un instant, quand on n’a pas lâché avant.

Transparence sur les chiffres

C’est important que je mette les choses en perspective sur les chiffres. De nombreuses personnes sont impressionnées par le ‘montant’ généré par ce lancement. C’est un excellent montant, c’est sûr, il a rapporté plus de 30 000 euros HT. Mais ce moment est un montant qu’on atteint régulièrement pour notre société. C’est un montant ‘haut de fourchette’, on va dire, le bas de la fourchette étant 10-15k pour un lancement.

Cependant – c’est un montant qu’on a peu atteint en lancement cette année, alors qu’il a été dépassé plusieurs fois les années précédentes. Ainsi il nous remet sur les rails de ce à quoi nous sommes habitués et c’est vraiment super.

Je ne sais pas pourquoi je parle au pluriel sachant que dans l’équipe je suis essentiellement seule avec quelques prestataires.

Je me rends compte qu’il faut que je me donne plus de crédit à moi.

J’AI fait un lancement qui a remis ma société sur les rails de ce à quoi elle était habituée.

J’AI persévéré, jour après jour, taclant nombre d’obstacles cette année 

J’AI agi quand il le fallait, en écoutant mon énergie.

J’ai eu de l’aide sur le chemin mais 100% du marketing et de la création pour cette entreprise sont faits par moi. Donc j’ai fait ça. Wow. 

(J’avais besoin de me donner ce petit moment #autokiff, je le fais rarement)

DONC 

Le plus important à retenir dans ce lancement n’est pas la quantité d’argent.

Le plus important est la quantité de GENS.

C’est vraiment ça la métrique à regarder.

1670 personnes qui m’ont fait confiance alors qu’elles ne me connaissaient pas.

1670 personnes qui ont choisi d’améliorer leur vie et de faire une grande différence pour elles.

1670 personnes et parmi elles certaines qui ne me connaissaient pas du tout avant. 

1670 personnes et tellement qui ont partagé autour d’elles.

J’ai encore du mal à réaliser la taille de ce chiffre.

Et je sais que ce n’est pas uniquement le prix bas qui a fait la différence, car j’ai déjà vendu à prix bas avant, et ça n’a jamais eu un impact pareil. 

C’est quelque chose de formidable qui va au delà de moi.

Impact 

Au final, ce que je retiens de ce lancement, c’est l’impact. Et à quel point l’impact est important pour moi, et à quel point j’aime toucher les gens.

J’ai toujours aimé travailler avec des groupes. 

Et je me rends compte que plus ils sont grands, mieux je me sens.

Ça me maintient à un certain standard qui me plait. Et aussi j’ai vraiment l’impression de faire mon ‘travail’ quand je parle à beaucoup de monde. 

C’est là où je me sens la plus utile, quand il faut prendre des concepts plus ou moins complexes, et arriver à les expliquer d’une façon qui fait que 1/ la majorité comprend 2/ les personnes puissent être autonomes dans leur changement. 

Pour d’autres personnes c’est absolument l’inverse, elles offrent du sur mesure et aussi aiment recevoir du sur mesure. Et c’est aussi important.

Moi j’aime la transmission d’énergie, d’outils, et que chacun puisse repartir avec sur le chemin.

Cette notion de volume et d’impact m’inspire pour beaucoup de choses.

Par exemple, je n’ai pas écrit ma page exactement pareil sachant que j’allais toucher des personnes qui ne me connaissaient pas. Et ça m’inspire à rendre ce que je fais plus accessible aux personnes qui ne seraient pas encore familières avec moi.


Autre chose –  le fait de toucher autant de personnes avec un programme qui (eh eh) a le prix d’un livre m’a montré que le volume était effectivement possible. Je n’y croyais pas vraiment avant ça. J’avais une vision encore limitée de qui je pouvais toucher.

Cela m’a montré que c’était possible. 

Et cela m’a aussi montré que toucher de nombreuses personnes est important pour moi. 

Je ne sais pas ce que ça va changer sur mes futures offres, mais ce qui est certain est que je veux toucher de plus en plus de personnes. 

{pour info : de nombreuses personnes m’ont demandé comment faire un lancement comme celui-ci. Tous les lancement sont différents, mais ils ont de nombreux points communs. Si tu veux apprendre à créer et lancer un programme à ton tour, tu peux rejoindre la formation ‘je lance mon programme en ligne’ ici )

Énergie 

Dans ce lancement, j’ai senti quelque chose de très différent dans l’énergie en général et dans mon énergie.

Tout d’abord, en Human Design, je suis Manifestor. Mon rôle est d’initier un mouvement, et d’avoir de l’impact. Je crois que je ne me suis jamais autant sentie Manifestor que dans ce lancement. Tout d’abord parce qu’il a impacté tant de gens, mais surtout parce que c’est comme s’il m’avait suffit d’appuyer sur un bouton ‘start’ et l’énergie s’est emballée.

Le matin où je me suis réveillée après l’envoi de la page de vente, j’avais eu 67 ventes en quelques heures.

Voici pour moi les ingrédients que je veux retenir qui ont selon moi créé cette énergie (attention, c’est sûrement différent pour chaque personne, mais ça peut inspirer).

1 – il y avait tout le travail d’introspection avant. Juste avant ce lancement, j’écrivais quasiment tous les jours sur tout ce que je démêlais. Et écrire et partager m’a permis de conscientiser.

2 – d’elle même, parce que je sentais que j’avais encore des choses à partager sur l’argent car je faisais de gros apprentissages moi-même, l’idée de créer un programme est venue.

Plus précisément, la graine de : « j’ai envie de partager ce que j’ai compris » a été plantée.

3 – j’ai fait un sondage à la communauté. 

4 – alors que j’étais sur le point d’ouvrir les résultats du sondage, j’ai eu cette idée : 1000 personnes à 22 euros. Puisque tant de personnes avaient tant de besoins, je me suis imaginée créer quelque chose qui touche un max de personnes.

Là c’était une fulgurance, une autre petite graine.

(Note : on peut toucher des milliers de personnes à prix plus haut. Je ne conditionne pas le volume au prix, les deux ont juste bien fonctionné ensemble).

5 – ça m’a mis 2 jours pour que l’idée du programme en lui-même vienne. Le sondage m’a rendu confuse car chaque personne avait des envies différentes. Et en même temps il m’a permis de trouver un chemin qui pouvait parler à plus de monde.

(Note : mon tout premier lancement à succès était suite à un sondage. Je me tâte à les utiliser plus. Car ils m’assurent de rencontrer ma communauté là où elle est, tout en créant quelque chose qui me fait plaisir)


6 – J’ai exécuté. Je n’ai pas trop réfléchi. Dès que tout était clair pour moi, j’ai écrit une page de vente, et j’ai lancé.

7 – très important dans l’énergie : j’ai demandé à ce que d’autres partagent. Ça a fait une énorme différence. C’était au coeur même du lancement.

Et pour que je demande à d’autres personnes de partager, il fallait que moi-même je sois ‘derrière’ ce lancement et que je crois en lui.

Pour la plupart de mes offres je ne demande pas de partages. Et là consciemment, j’ai voulu toucher au delà de ma communauté. J’ai choisi de ne pas le faire seule.

Tout le reste du lancement a été essentiellement moi qui partageais nos avancées et moi qui répondaient à des questions, avec un brin de créativité quand ça me venait.

{C’est pourquoi j’adore les bonnes pages de vente, j’aime bien qu’elles fassent la vente à ma place.  Je t’apprends à en faire dans la formation que j’ai citée plus haut)

8 – j’en fais un point encore à part car je veux réitérer quelque chose d’important. Croire à l’offre, à son impact, et au bien qu’elle peut faire aux gens a fait une grande différence dans mon énergie. Je savais que je proposais quelque chose de chouette, un très bon deal pour une chose dans laquelle j’allais mettre beaucoup de coeur. Et je pense que ça compte pour moi, avoir l’impression d’offrir un bon deal à ma communauté, tellement qu’on en parle aux copains (et ça n’a pas avoir avec le prix, mais avec la valeur fournie).

Croire que c’est vraiment super, et inviter les gens à un lancement comme je les inviterais à une fête.

Tous les lancements devraient avoir l’énergie d’une invitation à une super fête 😀

(Bon, après toute cette énergie j’ai crashé pendant 2 semaines. Note pour plus tard : ne plus faire de lancement de plus d’une semaine !)

Amour de la communauté 

Ça m’a touché profond dans le coeur, l’amour et le soutien de la communauté.

Ma communauté a toujours été à mes côtés. Elle a pu changer de forme, évoluer, des personnes ont pu venir, partir, mais Dieu merci, je ressens toujours cet ensemble de personnes qui croit en moi, qui croit en mon travail, qui me fait confiance, et qui parfois a plus de foi en moi que j’e n’en ai pour moi-même.

J’ai parfois des moments d’insécurité. Où je me demande si ce que je fais est assez bien. Je suis exigeante avec moi-même, et j’ai parfois l’impression de ne pas faire assez (surtout parce que mon énergie et mes émotions fluctuent tellement).

Mais ce lancement m’a montré que des milliers (allez j’arrondis) de personnes sont capables de me faire confiance, de me donner leur argent, et de mettre leur espoir entre mes mains.

C’est émouvant, sincèrement. Et ça m’émerveille. Je prends ces responsabilités très sérieusement.

Et je me rappelle qu’on ne me demande pas d’être parfaite. Mais d’être moi, et ça suffit.

Demander de l’aide

Dans ce lancement j’ai appris à demander de l’aide. J’en ai demandé à la communauté, à ma famille, à mes amis. Tous mes proches étaient au courant et c’était l’effervescence. On suivait les inscriptions monter tous ensemble. 

Je suis un loup solitaire, en général j’aime me débrouiller seule pour tout. Mais cette fois, autant la création est de moi, autant l’amplification du message venait d’au-delà de moi. Des centaines de personnes qui ont en parlé, et qui ont partagé. Et c’est juste super.

Pour moi il y a une cohérence à tout ça : créer quelque chose dont on est tellement fier qu’on n’a pas peur de demander aux autres de partager 🙂

La générosité ça fait du bien au coeur

J’ai adoré être généreuse pendant ce lancement. Ça m’a fait beaucoup de bien au coeur. J’ai adoré me dire que des personnes qui, en temps normal, ne pourraient pas s’offrir un programme de la sorte, pouvaient en bénéficier, et que je le donnerais à fond. 

Une personne m’a écrit dans le live du programme : c’est fou, tu traites vraiment ce programme comme si tu l’avais vendu 1000 euros. 


Et bien sûr. C’était l’idée. C’était conçu comme ça. Faire un cadeau pour transmettre ce que j’ai appris et compris.

Je crois que quand on a la capacité d’être généreux, alors on a la capacité d’être abondant.

Et cette générosité a été abondante pour moi. De ouf !

En argent, en apprentissage, en amour, et juste dans la sensation d’excitation, de joie, de paix apportés. 

La générosité est une valeur importante pour moi, et je choisis de continuer de l’être encore plus consciemment. 

En étant généreuse je ne peux pas me tromper. Qu’en penses-tu ? 

Instagram

Oh my ! J’ai retrouvé un amour pour Instagram, qui l’eut cru ! Pour ce lancement, j’ai écrit une dizaine de posts complètement spontanés (Bon, je n’ai rien posté depuis !).

Et c’était fun, j’ai adoré.

Je suis vraiment heureuse d’avoir quitté Instagram trois mois, et d’avoir fait le choix conscient de revenir pour me connecter à ma communauté.

Partir et couper mes habitudes / addictions, m’a permis de revenir en conscience et de vraiment apprécier ce lien.

J’ai aimé l’impact que la plateforme me donnait, la capacité d’instantané, de partager.

Maintenant j’ai envie de devenir une star d’Instagram et avoir 100k abonnés ! (Soyons honnêtes, je ne suis pas sûre de vouloir faire ce qu’il faut pour ça, donc en vrai, on verra).

(Par contre, pas de retour FB de prévu, Insta me va bien. 

Le comment ne vient jamais comme on le pense

Ma visibilité a beaucoup grandi avec ce lancement sans que je l’ai anticipé. Mon nombre d’abonnés Instagram a augmenté alors qu’il avait auparavant diminué, et mon nombre d’abonnés à la newsletter aussi.

C’est fou car j’avais posé l’intention de toucher plus de gens, pensant que je devrais poster plus, faire de la pub, etc.

Mais au final, cela s’est fait organiquement, avec le lancement.

Ainsi, posez vos intentions et voyez où elles vous emmènent !

Pour moi c’était une bonne surprise bonus.

PARTIE 2 – SO WHAT ? Quoi maintenant ?

Est-ce que je vais proposer des programmes à petit prix maintenant ?
Est-ce que je vais recommencer les programmes sur l’argent ? 

Ce sont des questions qu’on m’a posées, et que je me suis posée aussi.

Au milieu de ce lancement, je me suis demandée s’il fallait que je remette tout en question. Si la Déesse m’indiquait : voici la bonne direction pour toi, vas-y.

Eh bien… je ne pense pas.

J’ai créé un programme sur l’argent car j’en avais besoin moi, à ce moment là. Mais je suis à 99% sûre que ce n’est pas ma destinée de me (re)spécialiser sur l’enseignement en lien avec l’argent.

D’ailleurs, le programme en lui-même, même s’il parle d’argent, couvre surtout le fait de manifester la vie qui nous fait envie, et l’argent est un outil important pour ça.

Alors : non, je ne pense pas devenir ‘money coach’ et entrer dans cette identite.


MAIS : je compte continuer d’être un exemple, d’incarner et de partager que tout est possible et qu’on peut avoir la vie dont on rêve.

Cela fait partie de ma mission. De montrer ce qui est possible. Et cela prendra diverses formes.

Y compris… créer la vie dont je rêve 🙂

Voilà les visions, rêves, envies qui ont, en fait, émergé de ce lancement :

  • L’envie d’avoir le même genre de succès avec la fiction ! Ce lancement m’a permis de voir que toucher un grand volume de personnes est possible. Et plutôt que me dire : oh je vais lancer des programmes à ce prix maintenant – je me suis dit : je peux toucher des milliers. Cela veut dire que je peux vendre mes livres avec succès. Ce qui est mon rêve d’enfant (j’en ai parlé dans cet article où je dis la ‘vérité’ sur comment on rapport à l’argent a évolué)
  • Et trop marrant, quelques jours après la fin du lancement, je suis tombée complètement par hasard sur un livre dans mon Kindle qui s’appelle ‘comment gagner 20 000 euros par mois avec ses livres’. L’auteure est une auteure de fiction qui s’en sort très bien sur Amazon. J’ai suivi avec des webinaires, puis une semaine de séminaires, et en deux semaines j’ai eu plus de ressources sur l’écriture que je n’en ai eue depuis des années. J’ai commencé à écrire de la fiction presque quotidiennement et à prendre ce rêve sérieusement. 

Je vois ça comme une ouverture magique, c’est assez fascinant.

Aussi,

  • Si je pars d’une place de pure abondance, où je me sens comblée et complète, l’endroit où je veux faire le plus de différence dans le monde est encore et toujours de transmettre les principes d’une belle sexualité. Plus saine, et plus protégée. J’ai envie de le faire plus. 


Ce lancement m’a donné envie d’incarner encore plus ce que je transmets, à savoir d’avoir l’abondance en faisant ce qui nous plait. 

ET 

Il m’a rappelé quelque chose d’important.

Le coeur de mon activité ce n’est pas un thème en particulier. C’est de partager ce qui est vivant pour moi à un moment de manière gratuite et/ou payante.

Pas besoin de réfléchir à l’avance à la forme, le thème, la direction etc.

Ce qui me rapporte de l’argent aujourd’hui, et qui m’en a toujours rapporté, c’était de partager là où j’en suis du chemin, peu importe le thème.

L’écriture de fiction et la sexualité sont des thèmes sur lesquels je me sens appelée, missionnée, et sur lesquels je continuerai toujours de travailler, que cela fasse part d’un projet entrepreneurial ou pas.

Mais au final, l’entreprise, le gagne-pain, ce qui finance ces visions et ces projets, c’est moi. 

J’enseigne ce que j’ai le plus besoin d’apprendre.

Je transmets la médecine que j’ai moi-même besoin de recevoir.

Et ça, ça change à chaque instant. 

Peut-être que je vais lancer un programme sur comment être zen avec un chiot de 5 mois qui mange les palmiers que tu as planté avec amour, qui sait 😀 

Alors j’apprends encore et encore à lâcher prise. A ne pas me mettre en boîte, à ne pas me sur-définir. Et j’attends tranquillement la guidance de ce que je dois partager / lancer / créer ensuite. 

Pendant tout le lancement du programme, j’ai réussi à maintenir un certain détachement. La croyance de ce qui devait arriver arriverait, et que mon seul rôle était de mettre en oeuvre les actions qui me sont inspirées.

C’est l’état d’esprit que j’essaie de maintenir en ce moment. Être au présent, être à l’écoute, entendre la prochaine étape sans nécessairement l’anticiper, ni vouloir la manufacturer mentalement. C’est un exercice de tous les jours, de me relaxer, et de faire confiance.

Mais quand j’y arrive, une chose s’ouvre en moi, et je sais que je suis sur la bonne voie.


Voilà pour moi 🙂

Je suis curieuse de savoir ce que ce partage t’évoque.

Tu peux me le dire en commentaire ici.

En tout cas, quelque chose en moi a bougé, changé. J’ai soigné beaucoup de choses avec ce lancement, et délivrer le programme est une nouvelle étape qui m’apporte aussi beaucoup de joie et de paix.

Mon chemin initiatique de 2021 n’est pas terminé, mais on peut dire qu’ont eu lieu de belles avancées.

Je suis reconnaissante, pleine de joie, un peu sous le choc, et en paix 🙂

Je t’embrasse, et te dis à bientôt, pour la suite.

Lyvia

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

7 commentaires

  1. Anne-Céline sur 5 novembre 2021 à 5:12

    Lyvia, tu parles avec le coeur, ça résonne beaucoup en moi, c’est fort. Je retiens cette phrase : « J’enseigne ce que j’ai le plus besoin d’apprendre. »
    J’aime beaucoup ton écoute intuitive de toi-même. Quand j’ai lu ton article, ça m’a apaisée, ça m’a donné confiance, ça m’a motivée surtout ! Tu écoutes ton coeur pour avancer et de plus en plus je sens que le mien me guide pour mes propres projets. Quelle libération ! Je me sens légère et commence de plus en plus à lâcher prise aussi. Au final, transmettons ce que nous avons envie de transmettre et de recevoir. Si ça nous fait vibrer c’est le principal. Le reste suivra 🙂

  2. Julie sur 31 octobre 2021 à 8:22

    Merci Lyvia pour cette looooongue newsletter que j’ai lu avec attention.
    Je connais ton travail depuis peu. Depuis le lancement de « 30 jours pour plus d’argent » en fait.
    C’est drôle, je n’avais plus du tout envie de travailler sur l’Etre, de me poser ce genre de questions car j’étais en bad avec tout ça. Je n’ai pas eu les résultats espérés avec d’autres personnes. Mais, peut-être qu’elles m’ont ouvert la voie pour pouvoir ancrer certaines choses avec toi, ton énergie.
    J’étais partie ces derniers temps dans une énergie très yang, très stratégique, très dans l’effort, et me voilà à me dire « mais en fait ça va, je peux vivre les 2 comme les phases d’une respiration ».
    C’est encore timide comme progression mais je sens qu’une chose nouvelle arrive en moi, s’ancre et ce que tu partages dans cet article résonne très fort et me donne envie.
    Donc : merci 🙂

  3. Agathe sur 26 octobre 2021 à 12:21

    Je retiens ceci :

    J’enseigne ce que j’ai le plus besoin d’apprendre.
    Je transmets la médecine que j’ai moi-même besoin de recevoir.
    Mon seul rôle était de mettre en oeuvre les actions qui me sont inspirées.

    Merci pour ce partage puissant !

    • Lyvia Cairo sur 27 octobre 2021 à 4:39

      Oui, oui, et oui <3

    • Lucie sur 28 octobre 2021 à 11:14

      C’est ce qui m’a interpellé aussi: je n’ai pas besoin de savoir mieux/d’être experte pour transmettre??? 😛 Ah bon??^^
      Et aussi, ma mission au quotidien:
      être dans un état d’écoute de la prochaine étape….mais sans l’anticiper <3 <3 <3…et laisser l'Univers travailler pour moi
      Avoir confiance, se laisser porter par le flow et j'atteindrai mes objectifs avec fluidité!
      Merci beaucoup beaucoup Lyvia 😉

  4. Aurélie da Silva sur 26 octobre 2021 à 11:21

    Merci pour ce beau partage Lyvia, c’est super inspirante, tu es super inspirante !

    • Lyvia Cairo sur 27 octobre 2021 à 4:39

      Merci Aurélie, heureuse que ça te touche 🙂

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.