Le secret derrière des orgasmes plus puissants

Je suis dans le business des orgasmes. I know, ça sonne bizarre. Parfois quand je parle de ce que je fais, je me dis qu’à tous les coups on va croire que j’ai un onlyfans ou que je fais du porno (en même temps, est-ce vraiment grave ce qu’on pense ça de moi ? Naaah, pas vraiment).

La semaine dernière l’une d’entre vous m’a écrit et j’ai trouvé ça super intéressant. Voici un bout de la question. Voici ma réponse, et ensuite on en parle, ok ?

Q : Le multi orgasme par exemple me parait un potentiel féminin mais quid du discours pour vendre, que de la réelle réalité ?

R : J’entends tout à fait que ça puisse sonner comme étant vendeur, et si mon programme était uniquement sur le toucher sexuel, je ne pourrais pas promettre de multiples orgasmes.

OR, dans ce programme on va bien plus loin que le toucher.

Pour moi, ce qui permet l’orgasme, les multiples orgasmes, les orgasmes puissants, c’est à 80% l’apaisement du système nerveux et la complétion des cycles du stress. C’est ce qui va permettre d’étendre ta capacité au plaisir, de surfer les vagues et d’amplifier l’énergie.

Avec cette fondation de capacité de ton système nerveux, on peut rajouter des couches un peu ‘techniques’ de toucher, respiration, etc.

En tout cas, il n’y a absolument aucune raison que tu n’aies pas accès à des orgasmes multiples.

Si c’est quelque chose que tu désires, on peut avancer vers ça, sans problème.

——

On debrief ?

Déjà, c’est hyper légitime de me challenger sur ce que j’affirme comme résultats, vous avez le droit d’avoir de la clarté sur ça.

Ensuite est-ce que je peux “promettre” des orgasmes ? Pas vraiment. Car ça dépend quand même vachement de toi et de ce que tu appliques.

Mais est-ce que je mets les moyens à ta disposition ? Carrément.

Et je le répète – sauf exception médicale ou autre (et encore), il n’y a absolument aucune raison que tu n’aies pas accès à l’orgasme.

Partie 1 : Faisons le tri, veux-tu ?

Tout d’abord, démêlons quelques préconceptions que je vois souvent et qui m’énervent un peu (ce mail pourrait être au moins trois e-mails en vrai, mais, reste avec moi, on papote)

1 – J’ai des orgasmes parce que mon-ma partenaire est un bon coup ->> FAUX

Je dirais même : FAUXFAUXFAUXFAUX

Tu connais le nombre de meufs qui ont du mal à quitter des mecs parce que “il est tellement bien au lit” ? Des mecs par ailleurs nuls sur tous les plans ?

Je n’ai pas le chiffre mais il y’en a plein.

Ce n’est pas ton partenaire qui te donne des orgasmes.

C’est ton corps qui te donne des orgasmes.

Peut-être que ton partenaire est bon à créer le bon environnement pour le faire, peut-être qu’il a une chouette technique, mais celui qui fait 90% du taf, c’est ton corps.

Ton corps est orgasmique.

Maintenant si tu n’as pas d’orgasmes c’est pas très grave, la sexualité est bien plus vaste que ça.

Mais la prochaine fois que tu as un orgasme ou que tu t’en approches, remercie ton corps stp, c’est lui qui fait le travail.

2 – Tous les orgasmes sont clitoridiens et idéalement il te faut un Womanizer pour faire vibrer tout ça fort, fort, fort. —> FAUX

Avec l’expérience, mes recherches, les discussions avec mes collègues, je peux te dire que les orgasmes ne viennent pas tous du clitoris, simplement car l’état orgasmique n’est pas ‘que’ anatomique. Il est essentiellement énergétique.

C’est pourquoi on peut avoir des orgasmes énergétiques, en écoutant de la musique, ou que les paraplégiques peuvent avoir des orgasmes des oreilles.

C’est une question de terminaisons nerveuses et de messages envoyés au cerveau. Il s’avère qu’il y’a de nombreuses terminaisons nerveuses dans le clitoris.

Mais tu pourrais développer d’autres connexions neuronales et donner à ton cerveau d’autres liens – par ex : carressage de tétons = orgasme 😁

Et le plus important :

3 – Te dire que si tu n’as pas d’orgasme, c’est que tu as un problème et que probablement tu n’en auras jamais. —> ARCHIFAUX

Comme je le disais à cette lectrice, si l’orgasme n’était qu’une question de toucher, je ne pourrais pas dire que “tout le monde peut avoir des orgasmes de l’espace”, parce que ça dépendrait trop de la technique employée, et ça c’est vraiment aléatoire.

Pour avoir un orgasme, on a généralement 3 ingrédients.
Les voici :

Partie 2 : les ingrédients d’un orgasme conscient

Voici les trois ingrédients de l’orgasme :

Plaisir,
Expansion,
Abandon de soi

Le plaisir, c’est la capacité à ressentir les sensations agréables dans le corps (amplifier par les caresses sur certaines zones, l ‘ambiance, l’affinité qu’on a avec son-sa partenaire, etc.)

L’expansion, c’est la capacité à laisser circuler cette énergie en nous, soit par la respiration, soit par le mouvement

L’abandon de soi (surrender en anglais), on pourrait dire ‘lâcher prise’, mais c’est moi précis. C’est la capacité à être dans le présent et à s’abandonner à ce qui est. Sans contrôler.

En théorie, c’est magnifique et très beau à appliquer.

En pratique, cela peut être difficile, à cause de tensions, traumas et blocages ressentis dans le corps.

Par exemple :
on peut avoir du mal à ressentir du plaisir car on est déconnecté.e des sensation corporelles
on peut se sentir figé.e, ce qui rend l’expansion, le mouvement, la respiration, moins accessible
on peut être dans le contrôle, un peu dans sa tête, et ne pas se laisser aller complètement

(Tu te reconnais dans cela ? Moi ça a été l’histoire de ma vie pendant longtemps).

Alors, comment on fait ?

C’est là que rentre en jeu notre système nerveux apaisé !

Pour être dans le plaisir, l’expansion et l’abandon de soi, notre système nerveux doit se sentir apaisé, et il va l’être au fur et à mesure qu’on… complète nos cycles du stress.
Tada, c’est ça le secret des orgasmes puissants. Maintenant voyons comment.

Partie 3 : compléter tes cycles du stress et apaiser ton système nerveux pour plus de plaisir, d’expansion et d’abandon

Libérer ton cycle du stress, c’est une composante de la libération des traumas.

Le trauma est comme une peur emmagasinée dans le corps, parce que le corps n’a pas pu avoir la réaction appropriée sur le moment : le plus souvent, fuir ou se battre.

Compléter le cycle du stress, c’est finir cette réaction, même a postoriori, des années plus tard, notamment en visualisant.

Voici ce que j’observe chez mes clientes pour avoir l’orgasme :

Elles ont laissé partir les tensions, traumas, blocages dans le corps, qui les empêche de ressentir le plaisir qui est déjà là et accessible.

Et ce, comme mentionné plus haut, en apaisant leur système nerveux et complétant leur cycle du stress.

Je te parle d’expérience et à partir de l’observation, ok ?

Je n’ai pas d’étude scientifique qui prouve ce que je dis – parce que malheureusement la sexualité est encore peu étudiée scientifiquement.

Mais en accompagnant une centaine de clientes, j’observe que la liberation de leurs traumas (qu’ils soient sexuels ou pas) a un effet direct sur la capacité à recevoir du plaisir.

Pourquoi ? Parce que souvent dans le corps il y’a ce code de :

“Recevoir du plaisir est dangereux”

Pour x raison. Peut-être…

…Parce que tu es une femme/une personne non binaire et que la société est misogyne
…Parce que tu es descendant.e d’esclave et une once de plaisir à l’époque voulait dire la mort (et cette mémoire est codée dans ton corps)
…Parce qu’on vit dans une société capitaliste et se faire plaisir est un privilège qu’on ne peut pas tous s’offrir sans avoir l’impression de perdre notre sécurité financière

Et ainsi de suite. Et là je ne te parle que de traumas collectifs.

Je ne te parle même pas de messages reçus dans l’enfance, sur les fois oú tes parents étaient “déçus” parce que tu as séché les cours pour t’amuser et que ça semblait être le truc le plus horrible à faire de ta vie (j’ai séché les cours UNE fois au lycée, j’ai cru que j’allais mourir).

Donc oui, pour certain.e.s d’entre nous plaisir = danger.

Et il y’a des cycles du stress à compléter par rapport à ça.

Compléter un cycle du stress, c’est compléter la réaction qu’a ton système nerveux par rapport à la peur.

Une fois que tu as complété ce cycle, ce qui te faisait peur a moins de charge émotionnelle.

Et tu n’as pas toujours à savoir précisément d’où vient le blocage ou la tension.

Par exemple :

Une de mes clientes avait mal à la jambe à chaque fois que son compagnon s’approchait pour lui donner du plaisir.

Ça lui faisait mal au point de le repousser violemment.

En session de coaching, on a été regarder cette douleur, et en descendant dans les sensations corporelles, on a identifié que c’était une douleur ancienne, qui venait d’une ancêtre (transgénerationnelle, donc).

Dans ce cas précis, compléter le cycle du stress ressemblait à se défendre d’une attaque.
Dire stop, repousser (on coopère avec ce que veut faire le corps).

Quelques jours après j’ai demandé à ma cliente si elle avait toujours mal à la jambequand son chéri s’approchait d’elle.

Elle m’a répondu que non.

Le “danger” avait perdu sa charge.

Elle pouvait maintenant recevoir du plaisir.

Et c’est pareil dans tous le cas où il s’agit de recevoir du plaisir en général et des orgasmes en particulier.

Libérer ces tensions dans le corps permet de t’apaiser, te sentir en sécurité et augmenter ta capacité à recevoir du plaisir, être en expansion, t’abandon.

Et pour amplifier et diriger les sensations, on va appliquer du toucher, du mouvement, de la respiration, du rythme.

Sans la fondation de base d’un système nerveux apaisé, ce toucher pourrait ne pas marcher.

Mais si le corps est détendu, que les peurs liées au plaisir sont libérées, et que tu te sens en sécurité de recevoir, il n y’a aucune raison que ça ne fonctionne pas pour toi.

J’y crois vraiment.

Ce n’est qu’une question de temps.

Je suis curieuse, : s’il y a UNE chose que tu retiens de ce long email, qu’est-ce que c’est ? Tu peux simplement me répondre, ça me fera plaisir de te lire.

Si tu es prêt.e à recevoir du plaisir dans tout le corps, à une hauteur à laquelle tu n’avais jamais eu accès avant, en laissant partir tes tensions et traumas, rejoins notre programme, Sacrée Sexualité.

Je ne peux te garantir le temps que ça prendra. Je ne peux pas te dire ce qu’on va rencontrer sur le chemin.

Mais je peux te dire que le chemin existe, et qu’on peut avancer dessus.

Clique ici et rejoins Sacrée Sexualité – choisis simplement ta modalité de paiement.
Envie d’en discuter et voir si le programme est fait pour toi ? Prends rendez-vous ici
Besoin de détails ? Tout est écrit sur la page de vente ici

Et si tu t’en fiches des orgasmes et que ce n’est pas ton objectif, aucun souci. L’orgasme n’est qu’une petite facette du plaisir sexuel, les possibilités sont vastes.

(Tu n’es même pas obligée de vouloir du plaisir sexuel. C’est juste que bon, dans ce cas, tu t’es peut-être trompée de blog 😅)

vague-tiret

Continue ta lecture

Commentaires

Laissez un commentaire





Es-tu prêt-e à vraiment profiter de la vie ?

Reçois plusieurs fois par semaine un message pour t'inspirer, te motiver, et t'ouvrir à de nouvelles réflexions. Amour, sexualité, relations, argent, spiritualité : abordons tous les sujets, du moment qu'il s'agit de te sentir bien !

Renseigne ton nom et ton adresse et prépare toi à vivre une vie où tu ne tolères que le meilleur !

Je suis Lyvia Cairo

Écrivain, coach en relations et en sexualité, spécialisée en soin des traumas.
Et je suis là pour t'aider à te sentir beaucoup mieux dans ta vie.