Comment on fait, nous blogueuses pour être tout le temps au top ?

Il est 23h27, heure de Londres, et j’ai eu une journée compliquée.

Si vous m’avez lu, vous savez sûrement plusieurs choses de moi : je ne dors pas toujours très bien, et en général me couche ‘trop’ tard, je gère JMC en plus d’un travail à plein temps, j’ai des galères d’appart, et mon chéri est loin. (Si vous savez tout ça, c’est que vous avez tout suivi, c’est bien !)

Hier soir j’ai mal dormi. Les galères d’appart, on approche de la fin (touchons du bois). Le chéri qui est loin aussi (touchons du bois). Mais aujourd’hui, c’était le genre de journée où je n’avais rien envie de faire. Même pas de glander (compliqué, hein ?).

 

Et pourtant, il faut s’y mettre.

Pour JMC, il faut répondre aux mails, et faire attention à toutes les personnes qui comptent sur nous. Il faut continuer à écrire, à être dynamique, à avoir la pêche. Surtout surtout, il faut continuer à respecter ses engagements, parce que si on glisse, on emmène pas mal de gens avec nous. Et ce n’est pas juste pour eux. (c’est ce que Beyoncé ferait, pas vrai?)

 

Je ne dis pas qu’on ne peut pas s’autoriser à faire une pause (voir mon article de lundi), au contraire, mais il y a des jours comme ça, où on est un peu au ralenti, sans pour autant se sentir de tout fermer, de tout arrêter.

 

Alors qu’est-ce qui nous tient ? Qu’est-ce qui fait qu’on est là, devant l’écran. Qu’il vente, qu’il neige, qu’on ait mal au ventre, ou aux yeux ? Qu’est-ce qui fait que même si on prend un peu de retard, qu’on fait les choses un peu plus lentement que d’habitude, on les fait quand même ? Qu’est-ce qui fait qu’on ne lâche rien ?

 – Et je ne parle pas que de moi, mais de toutes mes amies blogueuses badass qui se reconnaîtront (mes amis blogueurs aussi, mais le titre de l’article aurait été un peu long, et pas de raison que le masculin l’emporte sur le féminin, pas vrai ?). 

 

Eh bien, c’est parce qu’honnêtement, sur les 10 trucs pas top qui peuvent nous arriver dans la journée, on va recevoir un commentaire, un mail, un mot, qui dit merci.

Merci d’écrire, merci de partager, merci d’être là. Merci de me faire me sentir moins seul-e. Merci de me donner du courage.

 

Et cela nous porte. Comme une plante que l’on arrose, chaque remerciement, chaque mot bienveillant, chaque lettre d’amour nous donne le carburant pour continuer, et ne rien lâcher.

 

En tant que blogueuse, et de personne qui écrit en général (notamment pour mes programmes), j’ai tellement de chance, et tellement de gratitude pour les gens qui me lisent. Vous, quoi.

JMC donne un sens / du sens à ma vie. Même si tout le reste allait mal, je sais que je pourrai toujours écrire ici, et que des personnes comprendraient. Alors merci.

 

 

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.