Une vie sans lundi #101 – Pourquoi tes bonnes résolutions ne marchent pas

Bonnes Résolutions | Je me casse

Hiya !! Woop woop ! On est de retour pour cette nouvelle année.

Pour être honnête, je ne me rappelle pas la dernière fois que j’ai pris deux semaines de vacances, sans écrire et semi-déconnectée. Ces deux derniers jours je ne restais plus en place. Je n’avais qu’une envie : me remettre au travail ! C

‘est pratique quand le ‘travail’ est en fait ce qu’on aime bien faire tous les jours. A la fin de cet article, je vais vous raconter tout ce que j’ai prévu pour ce mois de janvier qui va être quelque peu chargé du côté de JMC.

Mais avant, on va répondre à une questions cruciale, celle que tout le monde se pose à cette époque de l’année :

Pourquoi mes p* de résolutions ne marchent JAMAIS !

Jusqu’à il y a quelques années, j’étais adepte des bonnes résolutions. « Oui, à partir du premier janvier, je fais du sport ! » « Oui, je ne regarderai des séries que 2 fois par semaine ! » « Oui, je consacrerai 2 heures par jour à travailler mon roman. »

Une petite voix au fond de moi se disait : ‘eh oui, c’est ça, je te donne trois semaines’. Tandis qu’une autre s’empressait de contredire : ‘non, je t’en donne deux !’.

L’une ou l’autre avait toujours raison !

Je sais que ce n’est pas que moi – ou que toi – j’ai vu passer plusieurs études qui expliquaient que presque personne ne tient ses résolutions de nouvel an (voir cet article). C’est le moment de se pencher sur la question.

Tout d’abord, pourquoi ces résolutions, qu’on fait avec tant d’espoir et de coeur nous laissent tomber ainsi ? Et ensuite, qu’est-ce qu’on peut faire à la place pour avoir une année de tonnerre ? Parce que c’est pas que, mais on veut que des trucs cools nous arrivent cette année !

Les bonnes résolutions vous font faux bond ? Heureusement, je suis là pour vous sauver !

Note : ces observations sont celles que j’ai faites personnellement – hâte que vous me donniez votre point de vue dans les commentaires !

 

Pourquoi vos bonnes résolutions ne marchent pas :

Raison 1 – Elles ne sont pas marrantes

Résolution vient du verbe ‘se résoudre’. Je me « résouds à » qui veut presque dire « je me résigne à ». Pas marrant, mais alors là, pas du tout !

Il n’y a qu’à voir les résolutions les plus courantes :

  • Perdre du poids (arf)
  • Être plus organisé (arf)
  • Dépenser moins, gagner plus (arf arf arf)

Tout ça a l’air difficile, et pas marrant, et pas fun.

Comme une manière de dire : ok, l’année dernière je n’étais pas super top sur tels ou tels aspects : la preuve, je suis trop gros-se, je suis désorganisé-e, et j’ai pas de thunes ! Cette année, au premier janvier je décide de changer ça, et tada, comme par magie, tout va bien dans ma vie.

Pourquoi nos résolutions sont-elles toujours en rapport avec quelque chose qui semble clocher chez nous ? Pourquoi nos résolutions consistent-elles toujours à réparer ??

Vous êtes déjà très bien comme vous êtes ! Alors nous allons voir plus bas comment transformer ces résolutions pas marrantes en objectifs ultra cool !

 

Raison 2 – Elles sont superficielles (donc pas marrantes).

Honnêtement, quand je pense aux résolutions que j’ai faites par le passé, je me rends compte qu’elles ne touchaient que la surface d’un problème bien plus profond.

Perdre du poids est une résolution que j’ai eue plusieurs fois. Et jamais ça ne marchait comme je le souhaitais. Pareil pour dépenser moins ! Je peux vous dire que jusqu’au 1er janvier 2013, je me disais à chaque fois : promis, je ne serai pas à découvert cette année. Et à chaque fois, ça ratait.

Parce qu’au fond, ce n’est pas vraiment ça le souci.

POURQUOI vouloir perdre du poids ? POURQUOI êtes-vous tout le temps à découvert et pourquoi subitement vous décidez de ne plus l’être ?

Dans mon cas, je ne voulais pas vraiment perdre de poids. Je voulais paraître plus mince parce que « j’étais comme ça avant, et forcément j’étais mieux avant » – tu parles d’une raison !

Aujourd’hui je veux simplement être en forme et avoir l’énergie d’accomplir ce que je veux accomplir. Et perdre du poids en sera une conséquence bienheureuse.

De même, je m’en fiche de dépenser moins ou de gagner plus, ce n’est pas vraiment ça le fond du problème.

La question c’est quel genre de vie je veux avoir, et ce que je dois faire / obtenir pour l’avoir. Je peux vous jurer que gagner plus n’aurait pas réglé mon problème de découvert. Au contraire c’est quand j’ai commencé à gagner moins, et par conséquent dépenser moins par nécessité que je n’ai plus été à découvert.

 

Raison 3 – Elles sont éphémères presque par définition ! (donc pas marrantes)

Le problème, avec les résolutions de début d’année, c’est qu’on les fait… au début d’année ! J’ai remarqué qu’entre le temps où on décide de faire un changement dans notre vie, et le moment où l’on s’y met vraiment, il y a une certaine phase d’acclimatation. L’article que j’ai cité plus haut en parle – la phase de ‘contemplation’.

Changer de boulot, de partenaire, se mettre à courir, manger moins de sucre – tout ça sont des changements qui demandent du temps, et qu’on s’habitue à l’idée de vivre différemment. Comme je le dis souvent, il ne faut pas être trop dur avec soi-même. Parfois ne serait-ce que s’habituer à l’idée de changer prend du temps. Alors à la rigueur, décidez aujourd’hui et mettez-vous y en février 🙂

Même si les bonnes résolutions ne marchent pas pour tout le monde, il semble que prendre la décision de faire un changement le premier janvier soit mieux que de ne pas en prendre du tout. Alors si vous souhaitez faire un changement dans votre vie cette année, et que les résolutions n’ont pas été fructueuses, voici une alternative pour vous :

 

Quoi faire à la place ?

De bonnes révolutions !

 

Révolution ! Yeah !!

Moi je suis pour la révolution, le chamboulement, le changement. Si votre vie aujourd’hui n’est pas exactement comme vous le voulez, changez quelque chose !

Je le répète : vous êtes assez et vous avez assez pour accomplir ce que vous voulez accomplir.

Vous avez le bon poids, le bon compte en banque, et le bon système d’organisation. Tout simplement parce que c’est ce que vous avez sous la main aujourd’hui, et que c’est ce avec quoi vous allez travailler. C’est parfait.

 

Maintenant, vous avez envie d’épicer un peu cette année, pas vrai ? Envie de profiter de cette page blanche, et qu’elle soit vraiment géniale. Alors c’est le moment de mettre en place une révolution !

Et pour ça on se pose les bonnes questions :

  • Qu’est-ce que je chamboule cette année ?
  • Qu’est-ce que j’ai envie d’avoir accomplir dans les douze mois ?
  • Pourquoi ??
  • Comment je peux être encore plus moi?

Est-ce que c’est pas carrément plus fun que : »je veux perdre du poids » ?

Ce que je vous propose, c’est un changement d’état d’esprit complet, petit à petit. Et en pratique, voici comment je m’y prends.

1.Trouver un mot pour cette année qui déterminera notre intention

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, vous savez que la première chose que je fais en début d’année, c’est choisir un mot pour l’année. J’en parlais ici dans ces articles ‘Non aux bonnes résolutions‘(oui c’est un sujet récurrent) et ‘Ton année 2015, tu la veux comment‘ . Et chaque année, je peux vous dire que ma vie a changé grâce à ce simple mot.

En 2014, mon mot était confiance. Et c’est la confiance qui m’a portée toute cette année là, une année pleine de transitions, et de décisions difficiles, qui finalement m’a emmenée à faire de JMC un business.

Et en 2015, mon mot était abondance – parce que marre d’être fauchée, franchement ! Et c’est l’année où j’ai créé mon programme et pu vivre à 100% de mon business.

Ce mot, c’est ma boussole : à chaque décision, tournant, je me le rappelle et il guide ce qui va se passer dans les mois à venir.

Cette année, mon mot est UPGRADE.

Upgrade en anglais peut signifier ‘monter en gamme’ ou ‘passer à l’étape supérieure’. Quand la semaine dernière je me suis posée pour planifier 2016, j’ai juste listé à peu près tout ce que je voulais passer au niveau supérieur. Cela va de mon site, à mon programme d’accompagnement, à mon écriture, à ma garde robe, à ma santé. A chaque décision, je me demanderai : est-ce que cela me permet de monter en gamme ?

 

2. Planifier ce qu’on a envie de faire et d’accomplir

Si on reprend notre ami-e plus haut qui voulait perdre du poids, mieux s’organiser et gagner plus et dépenser moins. A cet-te ami-e, je lui demande POUR QUOI FAIRE ? Et c’est là que ça devient plus marrant.

J’ai pour objectif principal pour JMC de doubler mon chiffre d’affaire cette année. Sous cet objectif, j’ai une colonne ‘comment‘ et une colonne ‘pour quoi faire‘.

Ce pour quoi faire, c’est le vrai moteur – quand j’imagine ce que ce chiffre d’affaire me permettra d’accomplir, pour ma vie et pour mon business, ça me donne envie de m’y mettre, et de faire les actions qui sont en ligne avec cet objectif.

Et c’est à ce moment que je planifie tous les chouettes projets que je ferai : les voyages, les livres que j’écrirai, les choses que je compte apprendre Les voir dans le calendrier les rendent vraiment réels.

 

3. Faire une première action MAINTENANT

C’est bien beau de parler, mais rien de tel que l’action. Une première action en entraîne une autre, qui en entraîne une autre.

Une action peut être contacter quelqu’un, aller à un cours de boxe, peu importe. Mais agir, d’une façon qui est en ligne avec ce qu’on a envie de faire, vous permettra de vous sortir de bien des impasses.

Si vous voulez avoir plus d’énergie et que vous détestez le sport alors que vous adorez cuisiner, peut-être que la piste pour vous est de manger différemment et de tester des choses vraiment chouettes, et de simplement faire de longues balades quand vous en avez envie.

D’autres pistes

J’ai partagé avec vous le fruit de mes observations, mais il y a de nombreuses autres manières de faire en sorte que vous accomplissiez ce que vous souhaitez accomplir cette année.

Par exemple, créer une habitude, simple et facile à mettre en place. Leo Babauta de Zen Habits est l’expert pour ça. Je vous conseille de jeter un oeil à son site.

Vous souhaitez vous mettre au sport : alors engagez-vous à courir 5 minutes par jour pendant une semaine, puis 10 etc. Vous voulez économiser ? Mettez un euro de coté cette semaine, puis deux la semaine prochaine, puis trois. Je compte faire cette expérience d’ailleurs 🙂 Il faut que ce soit tellement simple que vous n’ayez aucune raison d’arrêter.

Une autre piste est de suivre la logique SMART et créer un objectif  ‘Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et inscrit dans le Temps’. Plus l’objectif est spécifique, plus vous avez des chances de l’atteindre. Je parle de cette façon de créer un objectif dans mon programme court ‘Mon rêve dans l’année‘ (qui est d’ailleurs rouvert! je vous en parle plus bas).

Pour ne pas vous défiler, rien de mieux que d’annoncer votre projet ou objectif publiquement ! Pas moyen de revenir en arrière 🙂

 

En y réfléchissant, je pense que la seule bonne résolution qu’on puisse avoir, celle qui sert vraiment à tout et à tous, est de pour une fois, tonnerre de Zeux, faire ce qu’on a envie de faire avec notre vie !

A VOUS : Dites-nous dans les commentaires : Quelle révolution avez-vous prévu pour l’année ?  Quel serait votre mot pour l’année ?

F
0 Partages

Accède à ma méditation gratuite : “TU ES FORTE ET PUISSANTE”, qui va te donner en 15 petites minutes les clés de cette puissance intérieure quand tu en auras le plus besoin.